Vol découverte avec le CIRFA pour des jeunes scolaires de la région ajaccienne.

Vol découverte avec le CIRFA pour des jeunes scolaires de la région ajaccienne.

21 juin 2022 0 Par MMS
Partagez cet article :

Comme l’année passée, des jeunes de la région ayant participé aux concours des Petits artistes de la mémoire, National de la Résistance et de la Déportation et Bulles de Mémoire, ont été récompensés récemment dans les jardins de la Préfecture d’Ajaccio pour le magnifique travail accompli. L’armée de l’Air et de l’Espace s’est associée à l’ONACVG et au ministère de l’Education nationale en finançant un vol découverte, grâce à l’appui de l’aéroclub de la Corse d’Ajaccio qui a mis à disposition ses pilotes et deux avions (un CESSNA 172 SP et  un PA 28).

Mardi 14 juin 2022 à 9h00, par une matinée ensoleillée l’accueil devant le portail de l’aéroclub d’Ajaccio s’est réalisé en présence de Thomas Guillo, pilote instructeur. Toutes les personnes se sont réunies dans la salle de briefing, située dans une annexe du grand hangar de l’aéroclub. Celle-ci abrite tout type d’avions privés, prêts à prendre leur envol pour certains, le capot grand ouvert pour d’autres, laissant entrevoir leur belle mécanique faites d’énormes cylindres, de tuyaux interminables et d’échappement hors norme, bichonnés par un mécano passionné. Après une copieuse collation les lauréats embarquent un petit peu plus tard, rempli d’énergie, dans les deux avions mis à disposition.

Une fois le briefing terminé et la présentation de tous les pilotes présents, remerciés pour leur disponibilité, leur gentillesse et leur attention envers tous ces jeunes, mais également envers le staff encadrant. Les jeunes sont dispatchés par petits groupes de 3. Les avions qui effectueront trois rotations de 45 mn environ.

A peine sanglés, c’est d’abord la découverte d’un petit espace prolongé par un tableau de bord faisant ressortir moults instruments de vol : anémomètre, altimètre, variomètre, horizon artificiel etc … ainsi qu’une quantité de boutons et voyants dont la signification et l’utilité pour la majorité de ces jeunes semblent abstraites. Le pilote actionne le démarreur afin de mettre en route l’unique hélice située droit devant nous ; le vacarme engendré par la rotation de l’hélice est considérablement atténué par le casque audio dont le potar est réglé afin d’écouter les consignes du pilote avant le décollage. L’avion se dirige vers la piste d’envol et stoppe à son entrée. Une fois le point fixe et la check liste en main effectués par le pilote, ce dernier reste en attente des instructions de la tour de contrôle pour intégrer la piste d’envol. Une fois aligné, plein gaz et les voilà parti pour ¾ d’heure de bonheur dans la troisième dimension ; Le cap est mis vers les sanguinaires, en longeant la cité impériale.

A 1000 pieds (300 m), sur la droite de l’appareil, apparaissent le sentier des crêtes et derrière, les golfes de Lava et de Sagone, comme au loin le Monte Cinto, et plus près les eaux cristallines laissant apparaître les posidonies, les rochers, le sable fin. A gauche, c’est la beauté du golfe d’Ajaccio qui s’offre aux passagers, les rayons du soleil se reflétant sur les vagues et les ressacs, faisant apparaître des scintillements magiques. A la verticale des sanguinaires, après un virage à 90° à gauche l’avions s’oriente vers Isolella et la pointe des sept naves. Quelle splendeur vu du ciel tous ces paysages! … C’est au-dessus de la plage d’argent que le cap est mis sur le retour en longeant et survolant Agosta,  Porticcio puis  Bastelicaccia pour ensuite amorcer un virage à 180° ; le pilote, après autorisation de la tour, se positionne face à la piste et la mer pour descendre tranquillement et faire un atterrissage tout en douceur. L’enthousiasme des jeunes fait vraiment plaisir à voir, ils quittent l’espace exigu de l’appareil pour rejoindre le hangar où ils récupèreront leur certificat formalisant leur premier vol à bord d’un monomoteur.

Offert par l’armée de l’Air et de l’Espace (AAE), ces vols sont l’occasion pour ces collégiens de découvrir le monde de l’aviation et pourquoi pas, pour certains d’entre eux, susciter des vocations. Les conseillers en recrutement ont ainsi pu sensibiliser sur place ces jeunes, aux différents métiers proposés par l’AAE ; 3500 postes sont à pourvoir cette année, que ce soit vers les spécialités navigantes (chasse, transport, hélicoptères, drones …) ou les spécialités non navigantes (mécanique avion, comptabilité, contrôle aérien, pompier, fusilier de l’air, informatique etc … )

Au niveau régional, la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara propose une trentaine de postes (fusilier de l’air, pompier, maître-chien etc ) dont certains ne sont toujours pas pourvus.

Pour plus d’information, les personnes intéressées peuvent se rendre au bureau air du CIRFA d’Ajaccio, situé 18 avenue du colonel Colonna d’Ornano, ou téléphoner au 04 20 00 70 92.

Partagez cet article :