Réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple : La Fédération Nationale de la Libre Pensée salue le vote de l’Assemblée Nationale

Réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple : La Fédération Nationale de la Libre Pensée salue le vote de l’Assemblée Nationale

13 février 2022 0 Par MMS
Partagez cet article :

La Fédération Nationale de la Libre Pensée communique concernant le vote historique par l’Assemblée Nationale de la réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple, intervenu le 13 janvier 2022, après adoption d’une proposition de loi du groupe LFI.

La Libre Pensée qui a porté de bout en bout depuis des décennies la revendication de la Réhabilitation aux côtés de l‘UPF, de l’ARAC, de la LDH, du Mouvement de la Paix, de la 4ACG et des Confédérations ouvrières CGT-FO et CGT tient à remercier publiquement tous les Députés qui ont voté pour cette loi.
La Fédération de Corse de la Libre Pensée se félicite de ce vote.
Elle tient à saluer le vote des députés corses Jean-Félix Acquaviva et Michel Castellani, le premier également auteur d’une intervention remarquée dans le débat. Le député Paul-André Colombani, qui a été actif sur cette question, était retenu dans l’île par des obligations.

Au moment où il est de bon ton de mépriser la démocratie, l’attitude et le vote des députés Acquaviva, Castellani et Colombani sont un sujet de satisfaction morale et politique.
Merci à eux.
Nous saurons nous en souvenir et nous saurons le rappeler.

En Corse, rappelons quelques étapes les plus récentes.
– La journée à Aullène le 9 août 2019 à l’initiative de la municipalité et de Jackie Poggioli, réalisatrice du documentaire Fucilati in prima ligna : enquête sur les fantômes de la République, avec la restauration du monument aux morts du village, le seul de l’île et de l’Hexagone à être à l’effigie d’un soldat passé par les armes: Joseph Tomasini suivie de la conférence de Jean-Marc Schiappa, Président de l’IRELP, l’Institut de recherches de la Libre-Pensée avec Pierre Castellani, maire d’Aullène, Jackie Poggioli, le député Paul-André Colombani et Dominique Bucchini, ancien Président de l’Assemblée de Corse.
– La résolution unanime du 25 octobre 2019 du Conseil exécutif de Corse et de l’Assemblée de Corse qui ont réhabilité les Fusillés pour l’exemple de Corse et demandent que tous le soient en France ; résolution qui a pesé dans l’opinion publique.
– La projection du film Aio Zidelli ! de Jean-Marie Antonini à l’Assemblée Nationale le 28 janvier 2020 à l’initiative du député Paul-André Colombani enprésence de Gilles Simeoni (Président du Conseil Exécutif), Jean-Guy Talamoni (Président de l’Assemblée de Corse) et de nombreux députés.

Ces initiatives ont jalonné le terrain.
Maintenant, pour que la loi soit adoptée et promulguée, elle doit être votée dans les mêmes termes au Sénat. La responsabilité des Sénateurs est immense.
Par courrier, la Libre Pensée de Corse va demander un entretien à Messieurs Jean-Jacques Panunzi et Paul-Toussaint Parigi pour leur demander de voter dans les mêmes termes « à l’identique » la loi de Réhabilitation.”

Partagez cet article :