Porto-Vecchio : Les festivités pour la Fête de la Nation Corse sous la pluie, le froid et le vent

Porto-Vecchio : Les festivités pour la Fête de la Nation Corse sous la pluie, le froid et le vent

9 décembre 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

Le 8 Décembre est la date de la célébration de la Fête de la Nation Corse placée sous la protection de l’Immaculée Conception

L’Immaculée Conception ayant sa fête le 8 décembre, et l’Église ayant choisi en 1854 d’en faire un dogme, cette date a été reconnue pour la  Festa di a Nazione Corsa.

Mercredi, à Porto-Vecchio, toute la matinée, les chalets installés sur la place  vers le  monument aux morts, se sont préparés et parés de différentes marchandises et objets  propices à la vente dans l’esprit de Noël. Pour avoir accès à l’endroit, le pass sanitaire a été vérifié par les agents de la police municipale, et un bracelet a été donné à chacun.

Vers 11h, une convention a été signée en Mairie, entre la municipalité de Porto-Vecchio et l’Université de Corte.

Dans l’après-midi, Jean Charles Papi a donné un concert pédagogique à la médiathèque de Porto-Vecchio. Cette intervention s’est articulée autour de trois thématiques fortes : l’écriture et la création musicale, l’accompagnement musical au service du texte, et l’adaptation de textes écrits en langue étrangère vers notre langue Corse. Peu de monde était présent à  ce concert pédagogique de Jean-Charles Papi, le mauvais temps y était pour beaucoup.

C’est  ensuite à 17h30 qu’une messe polyphonique de l’Immaculée Conception a eu lieu en l’église Saint Jean-Baptiste, célébrée par l’abbé Frédéric Constant. Elle a été suivie d’une procession aux flambeaux des enfants de la ville puis de l’ouverture du marché de Noël avec toutes les lumières allumées.

Le coup d’envoi était  donné … c’est vers 20 heures, malgré le froid, la pluie et le vent, que  Jean-Charles Papi a ravi le public venu l’applaudir. Il était très étrange de le voir dans une tenue,  comme on n’en a pas l’habitude,  emmitouflé dans une doudoune et avec un bonnet en laine sur la tête, chantant malgré tout pour son public dans le froid et le vent. Tout le monde lui en a été très reconnaissant et la chaleur des applaudissements en a été la preuve.

Irène Ferrari, Porto-Vecchio

Partagez cet article :