Colloque sur les violences intrafamiliales à Sainte Lucie de Porto-Vecchio

Colloque sur les violences intrafamiliales à Sainte Lucie de Porto-Vecchio

25 novembre 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

La communauté de communes de l’Alta-Rocca organise ce week-end (27 et 28 novembre) un colloque sur les violences intrafamiliales, en partenariat avec la direction régionales aux droits des femmes et à l’égalité et la commune de Zonza.

L’Engagement de la communauté de communes de l’Alta-Rocca contre les violences intrafamiliales

Considérées comme un grave problème de santé· publique, elles regroupent les violences au sein du couple, mais aussi celles exercées à l’encontre des ascendants et des mineurs au coeur de la cellule familiale. Elles constituent le le pilier de la grande cause nationale du quinquennat pour l’égalité Homme Femme.
La Corse n’est malheureusement pas exempte de ce fléau. Aussi les élus de la Communauté de Communes de l’Alta Rocca ont-ils décidés d’adhérer à cette cause, de s’impliquer pleinement dans la lutte, en l’intégrant tout d’abord dans le futur Contrat Local de Santé en partenariat avec l’IREPS et l’ARS.

Dans un premier temps Maître Pierre Marcellesi Président de la Communauté des Communes de l’Alta Rocca. a rencontré à Ajaccio en présence de Vanina Saget, Directrice à la préfecture à l’égalité Hommes/Femmes, Alain Casanova chargé de mission à l’ARS de Corse, Mathilde Fedi présidente de la commission sociale de la CCAR-les co-fondateurs de l’Institut Women Safe and Children de Saint Germain en Laye. Depuis 2014 Women Safe and Children agit au quotidien pour les femmes et les enfants victimes ou témoins de violences. (Toutes les formes de violences sont prises en charge qu’elles soient économiques, physiques, sexuelles, psychologiques, rituelles, etc … ). Un dispositif mobilisant une équipe pluri disciplinaire propose une prise en charge globale médicale, judiciaire, psychologiquement …. avec une mise en sécurité et accompagnement pérenne.
Cette équipe a accepté de témoigner de son expérience et surtout d’accompagner le projet sur le territoire. En partant des pratiques locales, de leurs coordinations voire des améliorations possibles.

Colloque Violences Intrafamiliales « De l’engagement politique à l’opérationnalité institutionnelle : un nouveau modèle d’accompagnement des victimes »

Dates : les 27 et 28 novembre 2021
Lieu : Centre Social de Sainte Lucie de Porto-Vecchio
Co-Organisateurs : Commune de Zonza, Communauté de Communes de l’Alta-Rocca, et Préfecture de la Corse du Sud

Programme des 2 journées

Samedi 27 novembre 2021 (9h à 16h) : Journée Grand Public

9h – 9h30 : Accueil des participants.es autour d’un café
9h30 : Discours de bienvenue et d’ouverture,
Nicolas Cucchi, Maire de Zonza, Vice-président de la Communauté de Communes de l’Alta-Rocca en charge du social
Pierre Marcellesi, Président de la Communauté de Communes de l’Alta-Rocca, Maire de Zoza
Gilles Simeoni, Président du Conseil Exécutif de Corse,
Pascal Lelarge, Préfet de la Corse du Sud

Introduction des ateliers :
Dr Pierre Foldes, co-fondateur de l’association « Women Safe and Children »
Frédérique Martz, co-fondatrice de l’association « Women Safe and Children »

10h00 – 11h00 : Table ronde « L’engagement politique sur nos territoires ruraux »
Sous la présidence du Dr Paul-André Colombani (Député de la 2nd Circonscription de la Corse du Sud – Président de l’Observatoire Régional de la Santé)
Invité(e)s : Jean-Jacques Panunzi (Sénateur de la Corse du Sud), Marie-Antoinette Maupertuis (Présidente de l’Assemblée de Corse), José-Pierre Mozziconacci (Président de la Communauté de Communes du Sartenais-Valinco-Taravo, Maire d’Olmeto), Jean-Christophe Angelini (Président de la Communauté de Communes Sud-Corse, Maire de Porto-Vecchio).

Questions du public

11h00 – 12h00 : Les violences faites aux femmes, un enjeu de santé publique (Mme Frédérique Martz, Dr Pierre Foldes, Axelle Cormier, Mme Filiani Fer, WS&C)
• Rappel de quelques chiffres (impact santé, facteur de reproduction…)
• Mécanisme et conséquences sur la victime (focus psycho-trauma)
• L’importance d’une réparation globale (rôle de l’infirmière d’accueil, activités thérapeutiques et psycho-corporelles…)
• Vidéo de présentation

Questions du public

12h00 – 13h30 : Pause déjeuner autour d’un buffet
13h30 – 13h45 : Introduction axée sur l’aspect juridique
13h45 – 14h30 : Table ronde « La place de la Justice dans la prise en charge des victimes »
Sous la présidence de M. Nicolas Septe, Procureur de la République
Invité(e)s : Les représentants de la gendarmerie, les représentants du CIDFF, les représentants de la Corsavem.

Questions du public

14h30 – 14h45 : Témoignage de victimes
14h45 – 15h : Pause
15h – 16h : Mieux travailler ensemble, l’intérêt d’une prise en charge holistique : le modèle de « Women Safe and Children » (Mme Frédérique Martz, Dr Pierre Foldes, Mme Axelle Cormier, Mme Filiani Fer, WS&C)
• Favoriser l’accès à la justice (rappel des différentes infractions, taux de dépôt de plainte, lien médecine/justice…)
• Le secret partagé
• Créer un éco-système engagé autour de la victime

Questions du public

16h – 16h30 : Conclusion => Frédérique Martz, Pierre Marcellesi, Nicolas Cucchi,

Dimanche 28 novembre – de 9h00 à 14h : Journée Technique

9h – 9h30 : Accueil des participants.es autour d’un café
9h30 – 12h : Travaux sous forme d’ateliers
12h – 12h30 : Conclusion par Mme Frédérique Martz et Dr Pierre Foldes, co-fondateurs de l’association « Women Safe and Children »
12h30 -14h : Buffet servi aux participants

En raison du contexte actuel, le port du masque et le passe sanitaire seront obligatoires.

Partagez cet article :