Plan “avenir montagne ingénierie” : signature de la convention d’adhésion de la communauté de commune de l’Alta Rocca

Plan “avenir montagne ingénierie” : signature de la convention d’adhésion de la communauté de commune de l’Alta Rocca

24 novembre 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

Cet après-midi, à 14h30 en préfecture, a eu lieu la signature de la convention d’adhésion au plan “avenir montagne ingénierie” de la communauté de commune de l’Alta Rocca  en présence de Pascal Lelarge, préfet de Corse, Pierre Marcellesi, président l’intercommunalité de l’Alta Rocca, et Béatrice Hurey-Jarry, directrice territoriale Corse-du-Sud de la Caisse des Dépôts – Banque des Territoires, pour la signature de la convention d’adhésion Avenir Montagnes ingénierie en présence des maires de L’ALTA ROCCA.

Il s’agit par cette convention de donner aux territoires de montagne qui le souhaitent les moyens de s’adapter vers plus de résilience, de se réinventer vers un tourisme quatre saisons, sans pour autant tourner le dos à l’activité neige.

Le programme Avenir Montagnes

Le Premier ministre a annoncé le 27 mai dernier un plan de soutien à l’investissement baptisé Avenir Montagnes, doté de 650 millions d’euros et organisé autour de 14 mesures. Il s’agit de donner aux territoires de montagne qui le souhaitent les moyens de s’adapter vers plus de résilience, de se réinventer vers un tourisme quatre saisons, sans pour autant tourner le dos à l’activité neige. Ce plan s’articule autour de trois axes :

  • favoriser la diversification de l’offre et la conquête de nouvelles clientèles ;
  • accélérer la transition écologique et énergétique des activités touristiques de montagne ;
  • dynamiser l’immobilier de loisir et enrayer la formation de “lits froids”.

La première mesure institue notamment un fond Avenir Montagnes de 331 millions, comprenant un volet investissement de 31 millions d’euros et un volet de 300 millions d’euros financés à parts égales par la Collectivité de Corse et les conseils régionaux concernés par les massifs métropolitains. Ce plan ambitieux constitue une réponse d’envergure à la crise sanitaire qui a révélé les fragilités d’un modèle touristique en montagne.

Avenir Montagnes ingénierie

Le plan Avenir Montagnes  a pour objectif d’accompagner les territoires de montagnes dans la mise en œuvre d’une stratégie de développement touristique adaptée aux enjeux des transitions écologiques et de la diversification touristique.
Pour y parvenir, le programme Avenir Montagnes Ingénierie, piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), et financé avec la participation de la Banque des territoires, accompagne les acteurs de la montagne (collectivités, acteurs socio-économiques) dans le développement économique, la préservation de leur patrimoine naturel et l’adaptation nécessaire au changement climatique.
Avenir Montagnes Ingénierie constitue le volet d’accompagnement des territoires en ingénierie du plan Avenir Montagnes.
Ce programme, en complément des autres programmes interministériels pilotés par l’ANCT, vise à apporter un appui très opérationnel à une soixantaine de territoires de montagne les moins dotés en ingénierie et aux territoires situés dans les périmètres de massif (dont les stations de ski et les stations thermales), désirant repenser leur stratégie de développement vers un tourisme plus diversifié et durable, respectueux de la biodiversité et des paysages, sobre en ressources naturelles et foncières.
Joël GIRAUD, secrétaire d’État chargé de la ruralité, a annoncé le 8 octobre 2021, à l’occasion du Conseil national de la montagne, la sélection de la communauté de communes de l’Alta Rocca, du Celavu Prunelli et de la Communauté de communes Castagniccia-Casinca/communauté de communes de la Costa Verde (2B) parmi les 32 premiers lauréats de ce dispositif.

La communauté de communes de l’ALTA ROCCA

La présente convention d’adhésion confirme les engagements du territoire de l’ALTA ROCCA en faveur d’un projet de transition touristique visant en l’adaptation du territoire au tourisme durable et la mise en tourisme des ressources culturelles et naturelles.
La communauté de communes de l’Alta Rocca rejoint ainsi le dispositif, après celle du Celavu Prunelli, laquelle a signé la convention d’adhésion le 3 novembre dernier.
De plus, par la présente signature de la convention d’adhésion, le territoire de l’Alta Rocca va bénéficier de l’accompagnement prévu par le programme.

Cet accompagnement se traduit par :

  1. le financement, sur une base forfaitaire de 60 000 euros par an pendant 2 ans, par l’État, d’un chef de projet dédié au programme par territoire sélectionné, pour accompagner la conception, la mise en œuvre et le suivi du projet de développement vers un tourisme plus durable, plus résilient et plus diversifié ;
  2. un accès direct à une offre thématique apportée par les partenaires du programme, comme la Banque des Territoires, France Mobilités ou Atout France (dont des outils d’aide à la décision comme les diagnostics de perspective d’enneigement), pour leur fournir les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet, en conformité avec les objectifs du programme ;
  3. l’accès à la communauté «Avenir Montagnes » afin de favoriser le partage d’expériences entre territoires et entre massifs, sous la forme d’un club des territoires sélectionnés et d’une plateforme mise en place par l’ANCT ;
  4. un accès prioritaire à l’AMI Avenir Montagnes mobilité qui permet de financer à 50% un projet de mobilité, ou de démobilité, pour une subvention maximale de 200 000€. Son objectif est de soutenir des projets innovants de mobilité en territoires de massif, pour répondre aux besoins des habitants mais aussi des touristes.

Les priorités de l’État et celles des élus du territoire ont donc été croisées, travaillées et organisées pour s’inscrire en cohérence avec les orientations stratégiques du Contrat de relance et de Transition écologique de l’ALTA ROCCA signé le 6 août.

Partagez cet article :