Le pays ajaccien mobilisé contre les violences faites aux femmes.

Le pays ajaccien mobilisé contre les violences faites aux femmes.

21 novembre 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

Le 25 novembre est la Journée Nationale de lutte contre les violences faites aux femmes et le premier jour des Orange Days qui se dérouleront jusqu’au 10 décembre 2021 à Ajaccio. L’ouverture des Orange Days aura lieu le 1er jour à l’Espace Diamant.

Jean-Charles Papi, auteur, compositeur, interprète et musicien a été choisi par Laurent Marcangeli, Maire d’Ajaccio, Président de la CAPA et du CIAS, pour être le parrain de cette édition. Pour l’occasion, l’artiste a composé et interprété une chanson pour lutter contre les violences faites aux femmes « Stella ». Elle sera diffusée le 25 novembre à l’occasion de la journée d’ouverture des Orange Days à l’Espace Diamant, Ajaccio , en présence des collégiens et lycéens du Pays Ajaccien ainsi que sur les réseaux sociaux.

Cette année encore, de nombreuses personnalités ont accepté de poser pour la campagne de communication « Non aux violences faites aux femmes ». Pendant 16 jours, le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) du Pays Ajaccien va soutenir et rendre visible les actions menées par les différentes structures de lutte contre les violences faites aux femmes.

16 journées d’action contre les violences faites aux femmes 

Ces journées font partie d’une campagne internationale qui débute lors de la Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes jusqu’à la Journée des droits humains. Créée en 1991 par le Centre pour le leadership global des femmes (Center for Women’s Global Leadership), cette campagne permet d’agir de manière stratégique et globale pour la prévention et l’élimination de la violence à l’encontre des femmes et des filles. À cette occasion, chaque année, le secrétaire général des Nations Unies participe à la campagne Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles (UNiTE to End Violence against Women).

Depuis 2014, la couleur officielle de cette campagne est la couleur orange, qui symbolise un avenir meilleur et un monde plus juste, sans violence à l’encontre des femmes et des filles. Le premier jour de la mobilisation, le 25 novembre, est donc devenu Orange Days, donnant ainsi son surnom le plus communément utilisé à la campagne Tous UNiS. Son objectif est d’inciter tous les acteurs et actrices de la société civile à se mobiliser dans des actions de sensibilisation, de créer un espace de discussion autour des enjeux et des solutions face aux violences, et de lever des fonds pour mettre fin aux violences.

En outre, le 16 avril 2018 le label « Grande Cause Nationale » a été attribué à la Fédération Nationale Solidarité Femmes. Le gouvernement a souhaité ainsi réaffirmer son engagement en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Les chiffres de l’année 2020 en Corse

697 cas de violences conjugales ont été recensées :
2 féminicides (homicides, tentatives et coups et blessures mortelles)
517 coups et blessures volontaires
17 viols et violences sexuelles
161 violences (menaces, chantage, harcèlement…)

Les journées de sensibilisation pour les lycéens et des artistes qui s’impliquent par leurs créations

Le 25 novembre, dans tous les lycées et les collèges de Corse, sera lu un texte sur la thématique des violences faites aux femmes. Ce même jour sera présenté le clip de la chanson spécialement composée à cet effet par Jean-Charles Papi.
Antoinette Nunzi, la créatrice insulaire Antoinette Nunzi de la marque Nanarella a créé un bracelet de couleur orange en corail pour symboliser à la fois la lutte et l’espoir.
Emmanuelle Marcellin artiste et créatrice ajaccienne s’engage contre les violences faites aux femmes et porte son message, « Mai piu » avec une création unique pour la cause. Il sera offert aux partenaires.

Une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux

Le CIAS a contacté depuis plus de 4 ans des personnalités corses qui ont accepté de prendre la pose pour dénoncer cette situation. Tout au long des « Orange Days », les réseaux sociaux partageront leurs messages, et les photos seront exposées place Campinchi. Les usagers des réseaux sociaux pourront habiller leurs photos de profil sur le thème des « Orange Days » afin d’inviter à relayer cet événement.

Un flyer pour prévenir, informer et s’informer 

Depuis 2019, coordonné, par le CIAS, le réseau de lutte contre les violences faites aux femmes a créé un flyer d’information. Il identifie les différents acteurs et partenaires du réseau de lutte contre les violences faites aux femmes.
On y trouve coordonnées, missions, numéros utiles, etc. et est présenté sous la forme d’une boucle qui symbolise le fait que, quel que soit la porte d’entrée, (associative, médicale, etc.), la personne sera écoutée, orientée et prise en charge. Sa distribution au plus grand nombre permet de prévenir et d’identifier les différentes portes d’entrée.

Les numéros informations et urgences :
112 Urgences
15 SAMU
17 Police
18 Pompiers
3919 Violences femmes info
116 006 Aide aux victimes
0800 400 235 Numéro régional

Le réseau d’acteurs contre les violences faites aux femmes 
Le CIAS
CORSAVEM
Le CIDFF de Corse du Sud
Le CDAD
La FALEP 2A
La Fraternité du Partage
L’association SAVANNAH
L’association Femmes Solidaires, Unafam, Alma 13,2A et 2B
L’association Done e Surelle
Collages féminicides Corse
CorsicaPsy
Podcastu Sexistu
L’Education Nationale / Le Rectorat
LA CAPA
La Délégation régionale aux droits des Femmes et de la Familles
La Préfecture de Corse
Le Conservatoire de Musique et de Danse Henri Tomasi et la CDC
La Ville d’Ajaccio

Une marche silencieuse 

Le CIAS propose, le vendredi 10 décembre à 18h00, une marche silencieuse en présence des Institutions, du réseau de lutte contre les violences faites aux femmes, des partenaires, des bénévoles juniors, du CMJ et des anonymes.
Le départ s’effectuera devant le banc rouge installé au Lycée Laetitia pour arriver place Campinchi devant l’exposition photo.

Le violentomètre

Cet outil vient compléter la campagne des « Orange Days », lancée par le CIAS, pour prévenir les différentes situations de violences vécues principalement par les jeunes femmes. Il a également pour objectif d’inciter filles et garçons à refuser leur banalisation ! Présenté sous forme de règle, le violentomètre rappelle ainsi ce qui relève ou non des violences à travers une gradation colorée :

• 3 segments pour évaluer si sa relation amoureuse est saine : « Profite », « Vigilance, dis stop ! » et « Protège-toi, demande de l’aide »
• Une orientation vers 2 dispositifs d’aide : le 3919 et le numéro régional Corse 0800 400 235, gratuit et disponible 7 jours sur 7j, 24h sur 24h)
• Une diffusion dès novembre dans tous les collèges et lycées de Corse-du-Sud

Le programme

Partagez cet article :