La Ville d’Ajaccio sensibilise la population aux risques majeurs de son territoire.

La Ville d’Ajaccio sensibilise la population aux risques majeurs de son territoire.

15 octobre 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

Le document d’information communal sur les risques majeures (DICRIM) est un outil destiné aux citoyens. Ce dernier est mis à leur disposition par le Maire qui, dans le cadre de ses des pouvoirs de police, se doit d’assurer la sécurité de la population en cas de risques naturels ou technologiques. Approuvé lors du conseil municipal du 27 septembre dernier, le DICRIM est un document qui informe sur les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde des populations et les moyens d’alerte en cas de risques imminents.

Nicole Ottavy, adjointe municipale de la ville d’Ajaccio, déléguée à l’urbanisme, la Direction Générale des services techniques, la Direction de l’accessibilité, de la gestion des risques et de l’urbanisme, et la Direction de la communication ont présenté ce document à destination de la population et décliné dans le cadre du Plan Communal de Sauvegarde (PCS), vendredi 15 octobre en salle du conseil municipal.

En tant que territoire classé à risque Important d’Inondation (TRI), la municipalité a également souhaité accentuer sa sensibilisation sur le risque pluie et inondation. A partir du 18 octobre, elle déploie une campagne de sensibilisation grand public sur ce thème.

Adopter les bons comportements

Ajaccio, par la douceur de son climat et grâce à son patrimoine naturel préservé, est une ville attractive et appréciée pour la qualité de vie qu’elle offre. Mais en tant que ville méditerranéenne, son climat est soumis à des épisodes météorologiques de type « cénevol » qui génèrent le plus souvent à l’automne des orages violents. Des phénomènes aujourd’hui aggravés par le changement climatique et que les récentes actualités locales sont venues conforter à l’instar des épisodes de crue de la Gravona, des inondations du centre-ville ou de la tempête Adrian…

Dans le cadre de ses pouvoirs de police, le maire a la responsabilité de garantir la sécurité de la population en cas de risques majeurs, qu’ils soient naturels ou technologiques. Le Plan communal de sauvegarde et son document annexe le DICRIM s’inscrivent dans un cadre réglementaire, le premier, met en oeuvre un plan d’organisation de gestion de crise et, le deuxième, garantie le droit à l’information de la population sur ces risques.

Le DICRIM, prend la forme d’une brochure informant sur les risques majeurs identifiés sur le territoire, sur les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde des populations mais aussi sur les moyens d’alerte en cas de risques imminents. Ce document est d’ores et déjà accessible en ligne sur ajaccio.fr et il sera à disposition des citoyens dans tous les lieux publics de la Ville à partir de la semaine prochaine : Hôtel de Ville, complexes sportifs, médiathèques, état civil, service CNI, hôtel de ville, Office intercommunal de Tourisme (OIT) du Pays ajaccien, accueil de la Capa (immeuble Alban), écoles, crèches, centres sociaux, Espace Diamant, Palais Fesch-musée des Beaux-Arts, L’Aghja, U Palatinu, Maisons de Services Publics (mairie annexe), Maison France Services, Guichet unique, Petite Enfance, Relais Petite Enfance (ex Ram), Régie horodateurs, Police municipale.

Coup de projecteur sur le risque inondation

En tant que territoire classé à risque Important d’Inondation (TRI), la municipalité a également souhaité accentuer sa sensibilisation sur le risque pluie et inondation. A partir du 18 octobre, elle lance une campagne de sensibilisation grand public sur ce thème dans le cadre du programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) et en cohérence avec la campagne nationale « Pluie et inondation » déployée jusqu’à la fin du mois d’octobre par le Ministère de la Transition écologique. (https://www.ecologie.gouv.fr/pluie-et-inondation). Elle prend la forme de quatre visuels de campagne illustrant un risque relié aux aléas pluies et inondations. La Direction de la communication a souhaité également créer un hashtag associé à cette campagne : #PreventionRisquesAjaccio

Pour Nicole Ottavy, adjointe à l’urbanisme et référente sur ce dossier : « Il revient aux collectivités et aux acteurs locaux de prévenir et sensibiliser afin de développer une culture du risque efficiente au sein de la population. Si les risques sont présents et visibles dans le paysage et dans le quotidien, un effet d’accoutumance tend à favoriser des comportements individuels de déni. Ainsi, la Ville d’Ajaccio se mobilise aujourd’hui dans une campagne de communication axée sur son DICRIM, pour sensibiliser la population à l’ensemble des risques qui impactent notre commune, pour accompagner, préparer et impliquer nos concitoyens, de tout âge, à l’éventualité d’évènements majeurs. La sécurité doit être une préoccupation de tous, à chacun d’anticiper et d’agir. »

Le cofinancement est réalisé dans le cadre du Programme de Prévention contre les inondations (PAPI) à hauteur de 30% par le Fonds Européen de Développement Régional et 50% par le Fonds de Prévention des Risques Naturels Majeurs et 20 % par la commune.

Consultez le DICRIM 

 

Partagez cet article :