Semaine de la santé sexuelle en Corse – du 11 au 15 octobre 2021

Semaine de la santé sexuelle en Corse – du 11 au 15 octobre 2021

10 octobre 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

Du 11 au 15 octobre 2021, de nombreux acteurs locaux se mobilisent pour mener ensemble la première édition de la semaine de santé sexuelle, sur tout le territoire Corse.

Cette première édition Corse de la semaine de la santé sexuelle est une occasion privilégiée de mettre cette thématique, parfois méconnue, au centre de l’attention. Lors de cet évènement, les acteurs locaux se mobilisent donc pour proposer plusieurs animations : stands d’informations, ateliers participatifs, offres de dépistages gratuits et anonymes, projections de films, échanges, permanence communautaire, etc. Et ce, pour tous les publics, en plusieurs endroits du territoire Corse. Si l’objectif premier de cette semaine est d’engager une discussion autour de la santé sexuelle avec le grand public, il est également capital que cette semaine serve à faire connaître les structures qui, toute l’année, oeuvrent sur le territoire Corse pour la promotion d’une bonne santé sexuelle.

La santé sexuelle ?

Derrière le terme «santé sexuelle», se cache davantage de sujets qu’on pourrait le penser.
En effet, ce domaine de santé publique, couvre des problématiques liées à la prévention des infections sexuellement transmissibles (dont les hépatites virales et le VIH), à l’accès aux soins et à l’information, à la lutte contre les discriminations (homophobie, sérophobie, etc.) et les violences sexuelles, au consentement, à la santé de la reproduction, aux questions de genres et d’orientations sexuelles, aux dysfonctionnements sexuels, etc.

Des méconnaissances qui ont des conséquences

S’il y a eu beaucoup de progrès dans la prévention, le traitement et le dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST), il existe encore trop de méconnaissances et légendes urbaines sur ce que sont les IST, qui est concerné, etc. Ce manque d’information est donc un frein à la bonne santé sexuelle car cela créé des opportunités manquées de casser les chaînes de contamination, et/ou de profiter d’un accès précoce aux soins. Il est donc primordial d’aller à la rencontre des publics, pour informer, échanger, rassurer. Particulièrement après une période de crise sanitaire, qui a considérablement réduit le nombre de dépistages des IST, freiner l’accès aux soins et aux outils de prévention.

Le temps d’oser

L’une des préoccupations de la santé sexuelle est également la lutte contre les discriminations. Il persiste encore trop de stigmatisations, notamment envers les personnes homosexuelles ou encore celles vivant avec le VIH. Cela peut rendre difficile l’accès aux offres de dépistages, compliquer le parcours de soin de la personne et/ou l’isoler socialement. Cette semaine est donc l’opportunité de sensibiliser, échanger ou bien orienter.
Il est donc grand temps de ne plus rougir à l’idée de parler santé sexuelle… ou alors, rougir de plaisir !
Derrière le terme «santé sexuelle», se cache davantage de sujets qu’on pourrait le penser.
En effet, ce domaine de santé publique, couvre des problématiques liées à la prévention des infections sexuellement transmissibles (dont les hépatites virales et le VIH), à l’accès aux soins et à l’information, à la lutte contre les discriminations (homophobie, sérophobie, etc.) et les violences sexuelles, au consentement, à la santé de la reproduction, aux questions de genres et d’orientations sexuelles, aux dysfonctionnements sexuels, etc.

Les actions

Lundi 11 octobre : Journée de lancement de la semaine avec conférence de presse – de 11h à 13h, à la Salle des Délibérations, la Coupole, rond-point du Maréchal Leclerc, 20200 Bastia
Du lundi au vendredi : Animations dans plusieurs villes Corses : consultez ici la liste des actions.
Vendredi 15 octobre : Forum des acteurs pour la journée de clôture (ouvert au public), Palais des congrès d’Ajaccio.

Partagez cet article :