Signature du Contrat de Relance et de Transition Écologique au service du territoire de la CAB et de la ComComde la Marana-Golo

Signature du Contrat de Relance et de Transition Écologique au service du territoire de la CAB et de la ComComde la Marana-Golo

5 octobre 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

François Ravier, Préfet de la Haute-Corse et de MM. les présidents de la Communauté d’agglomération de Bastia et de la Communauté de communes de Marana-Golo ont signé ce jour la convention d’initialisation du Contrat de Relance et de Transition Energétique (CRTE) dans les salons de la préfecture.

Un contrat, dont sept suivants sont prévus en Haute-Corse, et qui permet d’engager rapidement les crédits du plan de relance pour accroitre les perspectives de relance, tout en favorisant des projets territoriaux cohérents avec les enjeux écologiques et économiques majeurs.

Le contrat de relance et de transition écologique (CRTE) est un outil contractuel conçu pour accompagner les territoires dans leur projet de relance et de transition écologique.

Il vise à la fois :
– à faciliter la cohérence, la transversalité et l’opérationnalité des actions prévues pour traduire les ambitions de transition écologique, de développement économique et de cohésion territoriale de ces territoires,
– et à simplifier les démarches contractuelles existantes entre l’Etat et les collectivités signataires, notamment en intégrant les contrats de transition écologique (CTE).

Le CRTE  peut ainsi permettre d’intégrer et de croiser de nombreux enjeux d’un projet de territoire, par exemple :

  • la revitalisation urbaine, la réduction des inégalités sociales et territoriales, l’emploi, le développement économique (commerce, artisanat, agriculture…), les mobilités,
  • l’efficacité énergétique, la préservation de la biodiversité, le traitement des friches et terrains pollués, la gestion économe du foncier et la lutte contre l’artificialisation, l’économie circulaire,
  • l’éducation, la culture, l’accès aux services publics, la santé, l’alimentation durable, l’aménagement numérique…

Ce contrat est conclu pour 6 ans entre l’État et les collectivités territoriales. Il vise aussi à associer d’autres acteurs du territoire (dans la mesure du possible) :

  • le département et la région,
  • certains établissements et agences comme le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement, l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME),
  • de même que des partenaires nationaux ou locaux : Caisse des dépôts et ses délégations régionales, chambres consulaires, associations, entreprises.

Les apports de l’État dans le cadre du contrat peuvent se traduire par des moyens financiers et d’ingénierie renforcés.

Les CRTE des territoires du Cap Corse, du Pays de Balagne, de Nebbiu-Conca d’Oru, du Centre Corse, de la Castagniccia-Casinca ont d’ores et déjà été signés : http://www.haute-corse.gouv.fr/signature-des-contrats-de-relance-et-de-transition-a4020.html

Partagez cet article :