Installation du Comité départemental de sortie de crise de Haute-Corse.

Installation du Comité départemental de sortie de crise de Haute-Corse.

26 septembre 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

Alors que la crise sanitaire s’atténue, le Gouvernement souhaite accompagner toutes les entreprises, notamment celles que la crise a affaiblies, face aux difficultés financières qu’elles peuvent encore rencontrer. Jeudi 23 septembre François Ravier, Préfet de la Haute-Corse a présidé avec Ludovic Robert, Directeur départemental des finances publiques de la Haute-Corse, le premier comité départemental de sortie de crise.

Ce comité composé des principaux acteurs locaux intervenant dans la sphère économique a pour objectif de favoriser le partage d’informations sur la situation économique locale et de mutualiser les initiatives en faveur des entreprises pour définir un plan d’action. Un conseiller à la sortie de crise sera également désigné afin d’accueillir et conseiller les entreprises du département en situation de fragilité financière.

Le plan d’action pour soutenir la reprise d’activité des entreprises a été présenté par le Gouvernement le 1er juin 2021.

Son objectif est d’organiser une détection et un accompagnement efficaces des entreprises en situation de fragilité.
Il s’articule autour de trois axes :
➢ Détecter de manière anticipée les fragilités financières ;
➢ Orienter les entreprises en fragilité vers le meilleur dispositif ;
➢ Proposer à chaque entreprise une solution adaptée à sa situation.

La gouvernance au niveau local

Dans chaque département, un comité départemental de sortie de crise, présidé par le Préfet, est institué.
Il se compose :
➢ des membres traditionnels du comité départemental d’examen des difficultés des entreprises (CODEFI restreint) ;
➢ des représentants locaux des parties signataires du plan d’action ;
➢ des représentants des régions ;
➢ de tout autre acteur local que le Préfet jugerait utile de convier.

(Banque de France, URSSAF services de l’Etat, organismes consulaires (CCI, CMA), représentants des entreprises (MEDEF, CPME), Tribunal de commerce, ordre des experts comptables, Banque publique d’investissement …)

Il est en charge de la veille et du suivi du dispositif de soutien apporté aux entreprises en difficulté. C’est une instance de partage d’informations entre les parties prenantes au plan d’action dans le strict respect du secret fiscal et des affaires. Il se réunit a minima deux fois par an. Il est préconisé, à ce stade, de le réunir une fois par trimestre.

Un conseiller de sortie de crise dans chaque département

Dans chaque département, un conseiller à la sortie de crise a été désigné afin d’accueillir et conseiller les entreprises en situation de fragilité financière. Cet interlocuteur de confiance respecte un strict cadre de confidentialité, notamment vis-à-vis du secret des affaires et du secret fiscal.
En Haute-Corse, le conseiller à la sortie de crise est Pascale Hoarau, chargée de mission économique à la Direction départementale des finances publiques.
Les entreprises peuvent la contacter directement : codefi.ccsf2b@dgfip.finances.gouv.fr

Partagez cet article :