Jean-Charles Orsucci : “La santé publique passe avant tout”.

Jean-Charles Orsucci : “La santé publique passe avant tout”.

14 août 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

Le Maire de Bonifacio, Jean-Charles Orsucci, lors de la conférence de presse de ce Samedi matin au centre COVID du stade Claude Papi, n’a pas mâché ses mots, mais a donné ses raisons : «  le coup de gueule que je voudrais pousser, vient du fait que dans ma commune, ce sont des jeunes de 30 et 50 ans qui sont atteints par ce virus. Pour certains d’entre eux, j’espère que ça évoluera bien sûr, favorablement, mais on peut craindre des séquelles à vie. Il n’y a qu’une seule solution, c’est la vaccination ».

« Ceux qui, aujourd’hui nous empêchent d’être encore plus performants sur la vaccination, sont des inconscients et des irresponsables. Il faut le dire fortement, il n’y a pas de place à la polémique sur le sujet ».

« A titre personnel, je suis pour la vaccination obligatoire, et je pense qu’on aurait dû le faire depuis un certain temps. Nous ne serions pas dans  la situation actuelle, si certaines personnes avaient été vaccinées. Leur choix a aussi des répercussions sur autrui. Ils font courir le risque à d’autres et ça, ça n’est pas acceptable. Il faut que la santé publique soit préservée, car il y a des enjeux pour la rentrée scolaire et pour la préparation de la saison à venir ».

Tout en félicitant l’engagement « de tous contre ce fléau, qui nous pourrit la vie depuis quelques mois », il a  ajouté que « la situation dans notre territoire est inquiétante, nous sommes en situation de fermer des services publiques, avec toutes les conséquences que cela peut avoir……des agents de la commune de Bonifacio se sont faits insultés par des Bonifaciens qui ne comprennent pas que nous soyons en train de fermer des structures. Je les comprends car cela engendre pour eux des difficultés à pouvoir travailler, mais la santé publique passe avant tout ».

Irène Ferrari, Porto-Vecchio

Partagez cet article :