Fermeture administrative du Bella Vista à Porticcio : Le Préfet et les gérants s’accusent mutuellement d’un manque de dialogue

Fermeture administrative du Bella Vista à Porticcio : Le Préfet et les gérants s’accusent mutuellement d’un manque de dialogue

3 août 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

Sur sa page Facebook, et dans un communiqué de presse, le Préfet de Corse a annoncé la fermeture administrative de de 7 jours de l’établissement situé sur la rive-sud, “Le Bella Vista”, “pour multiplicité d’infractions relevées … une période que le gérant pourra utilement mettre à profit pour régulariser sa situation.” conclut-il. Une réunion a eut lieu en préfecture aujourd’hui en présence des deux gérants de l’établissement, qui, relate le préfet dans son communiqué, ont décidé de quitter la salle mettant fin à l’échange.”

Depuis la réouverture de l’établissement Bella Vista, la préfecture a été destinataire de nombreuses plaintes de la part du voisinage pour tapage et atteinte à la tranquillité publique. Ces tapages ont été constatés par les forces de l’ordre à plusieurs reprises. Un avertissement en date du 16 juillet 2021 a d’ailleurs été adressé à l’établissement lui demandant de réguler son volume sonore.
En outre, il convient de noter que l’établissement ne présente pas les garanties nécessaires pour organiser des soirées dans des conditions de sécurité satisfaisante. Malgré une demande initiale datant de juillet 2020, la préfecture n’a toujours pas reçu l’Etude d’Impact des Nuisances Sonores (EINS) qui est pourtant requise pour tous les établissements qui diffusent habituellement de la musique amplifiée. Les services de l’Etat ont également eu connaissance de tir d’un feu d’artifice organisé par l’établissement, sans autorisation préalable, et sans qu’aucune mesure de sécurité n’ait pu être vérifiée. Enfin, à la suite de l’incendie qui a détruit une partie de l’établissement, le gérant n’a toujours pas transmis le rapport de vérification de ses installations.
Une réunion a été organisée en cette journée du 3 août 2021 à 12h à la préfecture en présence des gérants de l’établissement. Après quelques minutes de discussion, les deux responsables ont décidé de quitter la salle et de mettre un terme à l’échange, alors que l’invitation à la préfecture avait pour objectif initial de chercher des solutions à cette situation.
La préfecture regrette le manque de dialogue possible avec les gérants de cet établissement.
Dès lors, eu égard à la multiplicité des infractions relevées, la préfecture a décidé de prendre une mesure de fermeture administrative de 7 jours à l’encontre de l’établissement. Une période que le gérant pourra utilement mettre à profit pour régulariser sa situation.”

Les gérants du Bella Vista n’ont pas tardé à répondre sous le post de la Préfecture de Corse, expliquant “nous n’avions pas la parole et le dialogue n’a jamais été votre objectif à part par courrier interposés déposés par la gendarmerie.”

Nous avons mis un terme à notre échange pcq votre directeur de cabinet a fait preuve d’un manque de respect flagrant et inconcevable de la part d’un représentant de l’état, qui plus est représentant direct du préfet. Nous n’avions pas la parole et le dialogue n’a jamais été votre objectif à part par courrier interposés déposés par la gendarmerie.
Les rapports de mise en conformité de l’entreprise qualiconsult ont été fournis à Mme Poli par mail.
Nous vous avons absolument tout fourni, vous nous avez grossièrement ri au nez. Vous êtes incroyables !!!!
Quoi qu’il en soit, vous en êtes arrivés à ce que vous vouliez, étant donné que les gendarmes sont en route pour nous remettre un courrier de fermeture administrative, mais nous avons eu le plaisir de l’apprendre auparavant par Facebook. Félicitations à vous ! Encore bravo ! Vous pouvez être fiers de vos services !
Partagez cet article :