ARS : Bulletin hebdomadaire d’information de la vaccination au 7 mai

ARS : Bulletin hebdomadaire d’information de la vaccination au 7 mai

7 mai 2021 0 Par MMS
Partagez cet article :

En Corse, 119.102 personnes ont reçu la première injection au 6 mai. L’objectif est de 154.000 personnes au 15 juin.
63.866 personnes (18.5%) tout âge confondu ont reçu les deux injections.
175 personnes ont reçu une première dose du vaccin Pfizer grâce à l’opération Vaccibus menée à Ajaccio en partenariat avec la ville, les services de santé au travail 2A, le SIS 2A, le CIAS et la croix rouge.
81,9 % des résidents d’Ehpad ont reçu un schéma vaccinal complet.
1 français sur 4 a désormais reçu au moins une dose de vaccin

Comment obtenir une attestation de vaccination Covid ?

Depuis le 3 mai, l’attestation papier est délivrée immédiatement après l’acte de vaccination. Cette attestation de
vaccination certifiée comporte un QR Code permettant à l’utilisateur qui le souhaite de stocker son attestation numérisée dans la fonctionnalité carnet de l’application TousAntiCovid.
Les personnes ayant été vaccinées antérieurement au 3 mai pourront télécharger leur attestation en ligne via un service spécifique à partir de mi-mai.

Les nouveaux publics cibles

– Les personnes de 16 ans et plus souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de la Covid-19 sont autorisées à se faire vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech en centre de vaccination.
– Ouverture de la vaccination pour toutes les personnes âgées de 50
ans et plus, à partir du 10 mai.
Aucun créneau ne doit être perdu : à partir du 12 mai, les rendez-vous qui n’auront pas trouvé preneur 24h avant, seront ouverts à tous les adultes volontaires, sans condition.
Etre vacciné ne doit pas entrainer un relâchement dans les gestes barrières : le port du masque doit rester la règle.

La vaccination à domicile

Le sujet de la vaccination à domicile des personnes âgées trop fragiles pour se déplacer vers un centre de vaccination est actuellement en cours d’organisation dans chaque département, notamment avec des équipes mobiles et des centres itinérants.
Si vous êtes dans ce cas, signalez-vous auprès de votre médecin.

Le vaccin est-il utile alors que le virus mute ?

La réponse est OUI. Les vaccins donnent une immunité contre la protéine d’enveloppe du virus « Spike ». Cette protéine contient de multiples sites (on parle d’épitopes) qui permettent de bâtir les défenses contre le virus, soit avec des anticorps, soit avec des cellules tueuses.
L’immunité acquise est donc mise en place contre de multiple épitopes, et la probabilité qu’une mutation remette en cause l’ensemble de la protection est faible.
En d’autres termes, les personnes vaccinées auront selon toute vraisemblance une protection durable contre les variants qui vont apparaitre au cours des prochains mois.
Au cours du temps, l’accumulation des mutations ou la sélection d’un mutant très différent pourrait finalement diminuer (mais probablement pas abolir) l’efficacité vaccinale. Si c’était le cas, il faudrait introduire dans les vaccins la nouvelle protéine d’enveloppe mutée, ce qui n’est pas très difficile : c’est par exemple ce qui est fait chaque année pour le vaccin contre la grippe.
Source : https://www.covireivac.fr (projet INSERM)

Les différentes actions des vaccins Moderna, Pfizer, Astra Zeneca et Janssen

Partagez cet article :