Sensibilisation Au Harcèlement Dans Le Sport Et Atelier Autour Du Patrimoine Culturel Corse Dans Les Lycées

Sensibilisation Au Harcèlement Dans Le Sport Et Atelier Autour Du Patrimoine Culturel Corse Dans Les Lycées

9 décembre 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Ce 8 décembre, plusieurs actions se sont déroulées dans les établissements scolaires de Haute-Corse et de Corse du Sud. 

Le lycée de la Plaine: ateliers autour du  patrimoine culturel de la Corse

Cette journée est à l’initiative d’Andrea Colette, élève de Terminale STMG. Il a œuvré dans l’organisation de sept ateliers animés par les élèves eux-mêmes, des enseignants et assistants d’éducation du lycée, et des intervenants extérieurs. Au total, quinze classes, réparties en demi-groupes, ont participé aux ateliers suivants: 

Chants, Histoire de la paghjella, A Morra, Mini-concerts animés par les élèves eux mêmes, Storia animé par l’enseignante d’histoire géographie Madame Fredi, Faune et flore par Estelle Pini, AED, Patrimoine  par Monsieur Luciani enseignant de corse.

Collège de Porticcio: Sensibilisation à la thématique “Le harcèlement dans le sport est l’affaire de tous.”

À l’initiative de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS), cet événement a été possible grâce à la participation de la Gendarmerie nationale et de la Collectivité de Corse. Quatre intervenants ont animés les ateliers : deux ambassadeurs sportifs, Alexandra Feracci (karatéka, en équipe de France) et Jean-François Exiga (volleyeur, 130 sélections en équipe de France), Dominique Savelli et François Xavier Dussart, de la Gendarmerie nationale.

Ensemble, ils ont initié des échanges et un travail de réflexion avec les élèves, durant des ateliers consacrés aux harcèlements et abus sexuels, à l’humiliation et au bizutage, à l’homophobie, au harcèlement moral et physique. 

Quatre temps forts ont marqué les ateliers: le visionnage d’une vidéo correspondant au thème développé, l’atelier d’échanges, celui de la restitution qui a permis de mettre en valeurs les idées fortes et enfin le bilan qui définissait le rôle éventuelle de chacun: “Je suis victime”, “je suis témoin”, “je suis auteur”. 

Photos UNSS Corse
Partagez cet article :