Après Les Grands Travaux, La Ville d’Ajaccio Végétalise La Rocade, En Plantant 153  Arbres

Après Les Grands Travaux, La Ville d’Ajaccio Végétalise La Rocade, En Plantant 153 Arbres

20 novembre 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Depuis le 16 novembre, une importante opération paysagère a débuté sur l’axe de la Rocade. Elle consiste à arborer le secteur routier en répondant à un double objectif : améliorer le cadre de vie et lutter contre la pollution atmosphérique et l’accumulation de la chaleur sur ce secteur très emprunté. 

Une opération de la Ville en deux phases 

A la suite des grands travaux de l’avenue, la Ville d’Ajaccio poursuit la phase d’embellissement paysagère de la Rocade. Les services de la direction de l’Environnement et des Aménagement ont procédé cette semaine à la plantation des premiers arbres sur la portion de route qui va du rond-point de la route d’Alata au rond-point d’Alzo di Leva. L’opération prévoit d’introduire notamment 33 arbres et  1096 m2 de massifs arbustifs.

En plus des arbres d’alignement, quatre espèces résistantes à la chaleur, demandant peu d’arrosage, ont été choisies pour offrir un environnement plus vert et adapté à cette voie à forte circulation automobile mais aussi empruntée par les piétons et les vélos : Le  Celtis autralis ou Micouliers, l’Aulnus cordata ou Aulne de Corse, le Métrosideros et l’Halesia Carolina cépée.  

 « Selon les quartiers, on ne peut pas planter les mêmes végétaux, explique Georgia Susini, directrice de l’environnement et aménagements paysagers. La sélection des espèces se fait selon des critères physiques comme la terre ou la qualité du sol, la climatologie locale ou tout simplement pour avoir une biodiversité la mieux adaptée. Certains sites comme le Casone par exemple, ont aussi été traité en fonction de leur héritage patrimonial et culturel. Ici, on a souhaité recréer une continuité dans le choix des espèces avec ce qui a déjà été réalisé lors de la réhabilitation du quartier des Cannes et des Salines ». 

L’investissement est estimé à 77 571 euros HT. Il sera très prochainement suivi par une seconde opération qui consiste en la plantation de 120 arbres sur l’étendue du rond-point d’Alzo di Leva jusqu’au rond-point de l’avenue Maréchal Juin. Les essences telles que le Celtis Autralis, Paulownia Tomentosa, Liriodendron Tulipifera, Brachychiton Populneus et Lagunaria Patersoni  ont été choisies pour un coût de 109 340 euros HT.

En fonction de leur floraison, de leurs caractéristiques, de leur développement, les essences sont plantées de manière alternative de sorte à créer un effet nature, de favoriser les zones d’ombres pour les piétons et de minimiser l’impact carbone. 

Reconnecter le citoyen à la nature

La Ville d’Ajaccio compte près de 43 hectares d’espaces verts. La volonté actuelle est de ramener du bien-être dans les quartiers par une politique de végétalisation ciblée. C’est aussi une attente forte des Ajacciens. Elle s’est déjà illustrée avec l’opération « Une cour, un arbre » qui propose de reverdir les cours d’écoles des petits Ajacciens. Elle se traduit également par une gestion différenciée de chaque quartier dans le cadre de grands projets urbains en cours comme la requalification urbaine du cours Napoléon, le projet de réhabilitation des espaces verts du Parc Berthault ou les travaux routiers programmés sur la traversée de Mezzavia. 

Avec l’urgence climatique et la conscience écologique croissante, la végétalisation des villes est un enjeu pour lutter contre le réchauffement climatique.  « Un espace végétalisé c’est cinq degrés de différence relevés avec un espace qui ne l’est pas », fait remarqué Georgia Susini. Une équation simple qui pourrait s’avérer très efficace pour l’avenir. 

Partagez cet article :