Attaque Au Couteau A Nice: Pour La CGT De La Haute Corse, “C’est Une Nouvelle Fois La Barbarie Qui A Frappé Sous Couvert De Religion.”

Attaque Au Couteau A Nice: Pour La CGT De La Haute Corse, “C’est Une Nouvelle Fois La Barbarie Qui A Frappé Sous Couvert De Religion.”

29 octobre 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Face aux derniers attentats, ayant une nouvelle fois frappé la ville de Nice la CGT Haute-Corse présente ses condoléances à son maire et à sa population. Pour rappel, deux semaines après la décapitation de Samuel Paty, un homme a attaqué au couteau jeudi, trois personnes qui sont mortes, dont une femme égorgée,  au sein de la basilique Notre-Dame de Nice.

De nouveau la barbarie attaque au nom de la religion à Nice : Entre Horreur, Tristesse et Colère

L’Union départementale de la CGT de Haute Corse tient à exprimer ses plus sincères condoléances ainsi que son soutien le plus profond aux proches des victimes.
Pour la CGT de la Haute Corse, c’est une nouvelle fois la barbarie qui a frappé sous couvert de religion.
La république est laïque et toutes les religions peuvent être pratiquées dans notre pays, toutes les idées peuvent s’exprimer dans le respect des lois. Aucune religion n’est au-dessus des lois de la république et aucune idéologie ne doit l’être également.
La devise Liberté, Égalité, Fraternité et Laïcité sont les seules valeurs qui doivent primer dans le respect des lois républicaines voter par les représentants du peuple au nom du peuple et non d’une idéologie ou
d’une religion.
La CGT de Haute Corse réitère ses plus sincères condoléances à M. le Maire de Nice et bien entendu à travers lui à toute la population de cette ville. Elle condamne ce ou ces barbares, ce ou ces criminels qui font d’une religion, une interprétation politique de celle-ci, allant à l’encontre même de ses principes d’aimer son prochain, de ne point tuer, etc.…
La République doit demeurer au-dessus des faits religieux quels qui soient, la République doit demeurer avant tout l’image de Liberté, Égalité, Fraternité et de LAÏCITE.

Partagez cet article :