Exposition Au Palais Fesch: “10 Ans D’acquisitions Et De Restaurations (2010-2020)”

Exposition Au Palais Fesch: “10 Ans D’acquisitions Et De Restaurations (2010-2020)”

17 septembre 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

En cette rentrée culturelle particulière, soumise aux contraintes sanitaires inédites à cause de la COVID-19, le Palais Fesch/Musée des Beaux-Arts a pris le parti de dévoiler au public l’histoire de ses collections.

Du mercredi 16 septembre 2020 au 30 mai 2021, l’exposition « 10 ans d’acquisitions et de restaurations 2010-2020 » nous plonge dans la vie cachée du musée.

« La vie d’un musée semble se concentrer sur les activités pédagogiques, l’organisation de visites, les concerts… mais les collections ont aussi une vie. Depuis l’arrivée de la collection Fesch à Ajaccio en 1843 et l’ouverture du musée vers 1860, les collections publiques municipales ne cessent de s’enrichir grâce à des dons, des dépôts de l’État et des acquisitions régulières, mais en contrepartie les œuvres d’art souffrent aussi du passage du temps, de l’air, de la lumière, des aléas de l’histoire et nécessitent des restaurations » explique l’équipe du Palais Fesch.

C’est en partant de ce constat, et motivées par une programmation du musée à adapter à la sécurité sanitaire de ses visiteurs, que la municipalité et la direction du Palais Fesch-Musée des Beaux Art ont choisi de mettre en valeur le travail réalisé dans le domaine des acquisitions et des restaurations.

Un retour aux sources

Les missions premières du musée se concentrent sur la conservation, la restauration, l’étude des œuvres, la valorisation et l’enrichissement des collections.

Sur cette dernière décennie, plus de 500 œuvres (peintures, dessins, sculptures et photographies) ont fait leur entrée dans les collections du Palais Fesch. La rénovation du musée et les donations de François et Marie-Jeanne Ollandini marquent un tournant dans la valorisation des collections. Ce leg a d’ailleurs permis la création d’un département de peintures corses :

« Ce geste philanthropique est la pierre fondatrice d’une politique offensive visant à développer les différents départements des collections municipales » poursuit-on du côté du musée.

A ce titre, le département de peinture italienne s’est enrichi de nouvelles œuvres et notamment « Le Joueur de cornemuse » de Pietro Paolini. Depuis 2014, avec l’ouverture prochaine d’un musée dédié à Napoléon et sa famille dans l’enceinte de l’Hôtel de Ville d’Ajaccio, le Palais Fesch s’est beaucoup concentré sur l’enrichissement des collections Napoléoniennes. Ainsi, un important Portrait de Napoléon Bonaparte en habit de Premier Consul de Jean-Baptiste Greuze et un buste de Joseph Bonaparte de Lorenzo Bartolini sont venus enrichir la collection.

L’exposition dévoile aussi l’important travail d’entretien ou de restauration des œuvres anciennes. Depuis 2010, le musée a pu faire restaurer une cinquantaine de peintures sur cuivre, sur ardoise et sur toile avec l’aide notamment du Centre Interdisciplinaire de Conservation et de Restauration du Patrimoine de Marseille (CICRP).

http://www.musee-fesch.com/

Partagez cet article :