Pourquoi Les Agents Des Finances Publiques De Haute-Corse Seront Aussi En Grève Le 17 Septembre?

Pourquoi Les Agents Des Finances Publiques De Haute-Corse Seront Aussi En Grève Le 17 Septembre?

14 septembre 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Le syndicat CGT 2B Finances Publiques appelle les salariés, les retraités et les personnes au chômage à une journée nationale de grèves et de manifestations le jeudi 17 septembre 2020. Il condamne la politique sociale du gouvernement, notamment dans la fonction publique et à la DGFIP, où les dirigeants se servent de la situation sanitaire pour accélérer réformes misent à l’arrêt avant l’été.

“Comme si la reprise de l’épidémie COVID ne suffisait pas, le gouvernement et notre administration accélèrent de manière scandaleuse et irresponsable leurs politiques destructrices des services publics et de Droits des personnels. Oui nos dirigeants se servent de la situation sanitaire pour accélérer les réformes mises à l’arrêt avant l’été notamment dans la fonction publique et à la DGFIP.

Destruction des garanties collectives en matière de mutation, rétablissement du jour de carence, réduction des droits pour garde d’enfant malade ….

Notre Direction locale confirme que les suppressions d’emplois déjà massives vont s’accélérer en 2021 et que le dispositif national de fermeture de services de proximité, fermeture de toutes les trésoreries, et de certains services aux particuliers sera bientôt dévoilé pour la Corse. (probablement après les élections sénatoriales de fin septembre).

Pour notre région les conséquences seront catastrophiques pour les agents mais aussi pour les usagers et les élus locaux qui pourtant se mobilisent fortement .

Si dans toutes les autres régions, le gouvernement et les élus locaux tentent tant bien que mal de cacher cette saignée d’emplois en délocalisant certains services de Paris vers la province, rien de cela pour la Corse. En effet ni le gouvernement (pas un mot de Macron lors de sa visite à Ajaccio) ni la majorité territoriale de la CdC ne souhaitent transférer dans notre région un service de Bercy avec les effectifs correspondant. (3000 postes transférés vers la province).

Au plan local les conditions de travail se détériorent jusqu’à fragiliser la santé des agents. De nombreux collègues souhaitent bénéficier d’une rupture conventionnelle et démissionner tellement la situation se dégrade. Mais cela ne semble pas préoccuper la Direction qui reste murée dans ses certitudes coupables.

Décidément les agents des Finances de Haute-Corse ont toutes les raisons de se mobiliser le 17 septembre aux côtés de tous les salariés et chômeurs du pays.”

Partagez cet article :