Assassinat De Tony Carboni: Les Communiqués Du Collectif “Maffia NÒ – A vita IÈ” Et De La LDH

Assassinat De Tony Carboni: Les Communiqués Du Collectif “Maffia NÒ – A vita IÈ” Et De La LDH

14 août 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Assassinat à Ota, appel au respect de la vie et au rejet des menaces

La famille de Tony Carboni, assassiné ce mercredi 12 août à 0ta, a exprimé sa douleur dans la presse
Notre collectif se refuse de trier entre les victimes d’assassinats . Nous condamnons ce nouveau meurtre , comme nous condamnons tous les meurtres. Dans le même communiqué de la famille Carboni, sont évoquées une « campagne médiatique , qui aurait été «organisée à dessein pour designer à tort des coupables ». Afin de s’en tenir aux faits et ne pas nourrir les tensions, il serait souhaitable de connaître par qui , où et quand cette campagne aurait été menée.
Notre collectif n’est pas dupe de toutes les  manœuvres qui visent à discréditer ceux qui osent dénoncer l’emprise mafieuse dans l’île.
On ne peut, non plus, ignorer  la difficulté du pouvoir régalien à apporter des réponses judiciaires. Tous les citoyens attendent que des résultats apportent la terre ferme de la vérité.Ils sont tous invités à partager notre combat .
 Le fatalisme, l’individualisme sont une aubaine pour tous les criminels. La classe politique dans son ensemble doit participer à cet élan citoyen.Il n’est plus permis de détourner les regards.”

Le communiqué de la famille Susini

La LDH section Corse: “Il nous faut d’abord affirmer que Jean-Antoine Carboni est une victime”.

” La ligue des droits de l’Homme condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat de Jean-Antoine Carboni. A sa famille, à ses proches, elle présente ses plus sincères condoléances. Cet assassinat suscite de nombreuses questions. Il nous faut d’abord affirmer que Jean-Antoine Carboni est une victime. Il faut aussi avoir conscience qu’à chacun de ces drames, c’est la société corse qui voit son avenir hypothéqué. Nous ne pouvons nous y résigner. Il revient à la justice de faire la lumière sur cet assassinat et sur les assassinats qui demeurent aujourd’hui impunis.”

Partagez cet article :