Devenez Citoyens Sauveteurs Avec L’appli Gratuite SAUV’Life

Devenez Citoyens Sauveteurs Avec L’appli Gratuite SAUV’Life

8 juillet 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Le SAMU d’Ajaccio et l’association SAUV, ont présenté mercredi l’application SAUV life. Le docteur Lionel Lamhaut, président et cofondateur de SAUV life et le docteur Pierre Calligé, médecin urgentiste au SAMU d’Ajaccio ont détaillé les chiffres des décès par arrêt cardiaque : 50 000 morts tous les ans en France et plus de 60 en Corse du Sud. Un problème de santé publique majeur pour ces médecins, auquel chaque citoyen devrait pouvoir faire face en prodiguant dans les 3 mn les gestes de premier secours.

Les accidents cardiaques sont une des premières causes de mortalité en France. Pour réduire le nombre de morts, il faut agir rapidement. « Il faut, au plus vite, prodiguer un massage cardiaque pour protéger le cœur et défibriller (en envoyant un choc électrique bref) pour faire repartir le cerveau. Chaque minute perdue diminue l’espérance de survie de 10 %. Des études ont été menées. En intervenant dans les trois minutes, à Las Vegas, aux États-Unis, le taux de survie est monté à 70 % », a expliqué Lionel Lamhaut, du Samu de Paris, cofondateur et président de Sauv Life.

La survie se joue durant les dix premières minutes. Or, les délais d’intervention des pompiers ou du Smur sont en moyenne de treize ou quatorze minutes. Parfois moins, parfois plus dans le rural. D’où l’importance de mobiliser des citoyens.

Quel est le fonctionnement de l’application ?

Tout d’abord iI suffit de télécharger l’application Sauv life sur iOS ou Android, puis de s’y inscrire. Ca y est vous êtes citoyen sauveteur. C’est possible à partir de 15 ans. 54 SAMU en France utilisent déjà l’application et 400 000 citoyens sont déjà inscrits.

En pratique, si une personne compose  le 15 (Samu) et qu’il décrit les symptômes d’un malaise cardiaque,  le régulateur du Samu peut alors décider de lancer une alerte via l’application Sauv life, qui géolocalise les inscrits. L’objectif premier est que quelqu’un puisse intervenir avant même que les secours n’aient le temps d’arriver sur place. Une notification est alors envoyée sur le téléphone du citoyen-sauveteur qui se trouve le plus près. S’il accepte d’intervenir, l’application lui indique alors le chemin afin qu’il puisse retrouver la victime à pied en quelques minutes.

L’application rappelle l’importance des formations  des gestes de premiers secours pour pouvoir intervenir en cas de crise cardiaque, notamment.

Partagez cet article :