Régions Et Peuples Solidaires: “Pas De Santé Sans Personnel Soignant”

Régions Et Peuples Solidaires: “Pas De Santé Sans Personnel Soignant”

14 juin 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Régions et peuples solidaires est un parti politique qui fédère, des organisations politiques régionalistes ou autonomistes de France. Les courants politiques qui y sont représentés vont du centrisme au socialisme démocratique avec une certaine sensibilité écologiste. 

En 2019,  R&PS participe à nouveau avec six candidats à la liste commune écologiste EELV – AEI – R&PS, En 8ème position, François Alfonsi est à nouveau élu eurodéputé.

R&PS soutient et appuie les revendications du personnel soignant, et se joindra au mouvement national de protestation du mardi 16 juin. Il demande aussi que le “Ségur” de la santé apporte des mesures concrètes et immédiates et une réforme en profondeur des politiques de la santé.

Malgré l’extrême gravité de la crise sanitaire et les carences de l’administration, le personnel soignant, en première ligne contre le virus du COVID-19, a fait preuve d’un dévouement et d’une détermination sans faille. Les « Régionalistes » leur disent merci !

Il est donc normal, en retour, de soutenir et d’appuyer leurs revendications que ce soit les salaires, les moyens mis à disposition, le sous financement chronique et la lutte contre les coupes sombres et régulière de la santé, en rapport avec l’importance de leurs missions au service de la santé et de la vie.

La gestion désastreuse de l’épidémie virale par l’État a fait apparaître au grand jour et de manière tragique la dégradation du système sanitaire français, plombé par l’hyper-centralisme, la bureaucratie et la superposition de directions administratives inopérantes et coûteuses.

Des erreurs d’appréciation, des incohérences, des mensonges, des conflits d’intérêt, des guerres de chapelles sont responsables et coupables d’un bilan humain inacceptable : la France comptabilise un taux de décès parmi les plus forts sur le plan mondial.

Du “Ségur” de la santé, il faut exiger des mesures concrètes et immédiates ainsi qu’une réforme en profondeur des politiques de la santé. La précarisation d’un système qui était considéré dans un passé récent comme l’un des meilleurs au monde est le résultat de choix politiques et non d’une fatalité.

R&PS participera aux rassemblements du 16 juin.”

Gustave Alirol, président de Régions et Peuples Solidaires

Partagez cet article :