Règles De Distanciation Dans Les Bars/Restaurants: Filippo De Carlo (Bastia Forza Nova) Demande Au Préfet “Moins De Cynisme Et Plus D’humanité”.

Règles De Distanciation Dans Les Bars/Restaurants: Filippo De Carlo (Bastia Forza Nova) Demande Au Préfet “Moins De Cynisme Et Plus D’humanité”.

7 juin 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Le 6 juin dans un communiqué, le préfet de Haute-Corse condamnait fermement le non respect en soirée du protocole de déconfinement constaté dans certains bars-restaurants “à Lucciana, Saint-Florent et dans d’autres communes”. 

Le même jour, dans une lettre ouverte au Préfet, Filippo De Carlo restaurateur à Bastia et ancien candidat aux municipales de Bastia ( liste Bastia Forza Nova), dit ne pas comprendre l’application de ces règles absurdes alors qu’elles ne sont pas appliquées ailleurs. “La corse a déjà un genou à terre , si vous continuez dans votre politique répressive il est inévitable que l’on ira tout droit à l’affrontement social.”

La lettre

Monsieur le préfet , vous multipliez les contrôles dans les bars et les restaurants de corse pour une question de distanciation sociale bien .

Les règles que vous voulez appliquer en corse sont absurdes
Et je mets au défi , amicalement mais avec fermeté , vos homologues continentaux d’aller faire respecter la même distanciation sociale en région parisienne, ces même parisiens qui en plein confinement se sont amassés dans les marchés pour le début du ramadan, et le long des quais de la Seine pour la souche identitaire, ne respectant aucunement les règles d’hygiène et de distanciation.

La situation économique de la corse est la plus faible et la plus fragile de France .

Nous vous demandons de faire votre travail avec moins de cynisme et plus d’humanité.
La corse a déjà un genou à terre , si vous continuez dans votre politique répressive il est inévitable que l’on ira tout droit à l’affrontement social.

Il est incohérent que l’état laisse d’un côté des manifestations se dérouler et les grands magasins se remplir, et de l’autre côté punisse les petits commerçants.

Ce traitement inégalitaire ne sera pas digéré par l’ensemble des corses qui ont besoin d’une reprise économique.

Je vous prie de croire en l’assurance de mes sentiments distingués.

Cordialement Filippo De carlo .
Forza Nova 06/06/20

Partagez cet article :