Limitation Des Déplacements Aérien par Décret: Pour Jean-Martin Mondoloni Et Le Groupe Per l’Avvene, Il S’agit D’une Restriction Pour Répondre Au GreenPass De L’Exécutif

Limitation Des Déplacements Aérien par Décret: Pour Jean-Martin Mondoloni Et Le Groupe Per l’Avvene, Il S’agit D’une Restriction Pour Répondre Au GreenPass De L’Exécutif

2 juin 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Un décret qui ne reflète  pas la réalité sanitaire pour Jean-Martin Mondoloni, et une réponse évidente à la demande de GreenPass par l’Exécuttif de Corse.

Le communiqué

« La décision gouvernementale de restreindre l’accès à la Corse jusqu’au 23 juin n’a pas de sens au point de déconfinement où nous en sommes. Le décret ne reflète pas une réalité sanitaire. Soit les restrictions doivent être maintenues de façon générale parce qu’il y aurait encore circulation du virus soit la Corse doit pourvoir être desservie. Alors que les professionnels du tourisme se sont organisés pour être opérationnels et recevoir du public en mettant en place toutes les recommandations sanitaires, on leur inflige une double peine incompréhensible !

Notre étonnement est encore plus grand pour ce qui est de la réaction de Gilles Simeoni et de la majorité nationaliste qui s’offusquent de cette décision qui découle de semaines de battage médiatique en faveur de l’instauration d’un Green Pass comme condition d’accès à l’île. C’est certainement pour répondre à la sollicitation de l’exécutif sur le Green Pass que cette restriction a été décidée. Et voilà où nous en sommes aujourd’hui. Il est plus que temps de renouer avec l’esprit de responsabilité et de lisibilité de l’action publique. C’est l’avenir de la Corse qui en dépend. »

Partagez cet article :