Le 1er Mai, La CGT De Haute Corse Défilera Dans Les Rues De Bastia En Voiture.

Le 1er Mai, La CGT De Haute Corse Défilera Dans Les Rues De Bastia En Voiture.

28 avril 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :
Malgré le confinement la CGT de Haute Corse défilera dans les rues de Bastia en voiture. Le départ s’effectura de l’hôpital, pour une arrivée devant la préfecture. 

Le 1er Mai 2020, La CGT de Haute Corse défilera à Bastia.
Pour un monde juste, durable et solidaire.

Cette année le défilé du 1er mai prendra une forme particulière du fait du confinement.

Pour ne pas se mettre en danger ni mettre les autres également en danger, la CGT de la Haute Corse organisera un défilé en voiture (1 personne par voiture).

Départ 10H00 de l’Hôpital de Bastia pour un hommage symbolique à tous les personnels qui interviennent dans le secteur de la Santé de l’hôpital, des cliniques, des EHPAD ou aux services d’aides à la personne présentent tous les jours pour assurer le lien social avec nos aînés en milieu urbain comme en rural.

Un défilé qui se rendra jusqu’à la préfecture, en passant devant tous les services publics comme les pompiers, les services de collectes des déchets et d’entretien de la ville, les agents du port de commerce (Dockers, transporteurs) ainsi que devant les magasins d’alimentation, les commerces de proximité, les sociétés d’aide à la personne qui par leur présence et leur travail contribuent à ce que la population ne manque de rien et ne soit pas isolée durant cette période difficile de confinement.

Ce 1er mai, certes particulier, ne devra pas occulter ce que représente cette journée de lutte et de revendications dans le monde pour tous les travailleurs.

La CGT continuera avec tous les salariés de cette région de se battre pour des hausses de salaires, des meilleures conditions de travail (la période nous le montre), la lutte contre la vie chère et la précarité.

Les députés de Corse, le 21 mars dernier, auraient peut-être dû profiter de cette période pour appuyer ce genre de revendications, plutôt que de voter unanimement (les 4 députés de Corse avec les groupes parlementaires : LR, LREM, le groupe Libertés et Territoires et RN) contre la modification du code du travail en demandant, la semaine à 60H00, la suppression de jours de congé, de RTT etc….

La Corse et les travailleurs de ce pays comme les demandeurs d’emplois ne doivent pas être considérés comme les responsables de cette crise, mais bien les victimes.

Le jour d’après pour certains, laisse à penser à des jours bien pires pour le monde du travail. Nous ne les laisserons pas faire.

Le 1er Mai, ensemble manifestons notre désir de changement.

Défilons pour un monde plus humain et une meilleure répartition des richesses pour ceux qui les produisent et non de ceux qui spéculent.

Ch’istu primu maghju sipià un ghjornu d’expressione di una lotta per un avene di prugressu suciale e umanu.”

Pour Le Bureau de l’UD Haute Corse.
Charles Casabianca

Partagez cet article :