Le PHA Tonnerre Est Reparti Avec les 12 Patients Corses.

Le PHA Tonnerre Est Reparti Avec les 12 Patients Corses.

22 mars 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Sur décision du Président de la République le bâtiment porte hélicoptère “Tonnerre” a opéré dimanche matin le transfert sanitaire vers Marseille de 12 malades hospitalisés en réanimation, au centre hospitalier de la Miséricorde d’Ajaccio.  Le bâtiment a appareillé pour le continent à 14h.

C’est une décision qui répondait à la fois à l’urgence, pour que nous puissions en Corse, faire face aux cas de coronavirus, et aux cas les plus graves. L’hôpital d’Ajaccio va pouvoir maintenant aborder cette vague que nous anticipons, avec un peu de répit. C’est une décision de solidarité nationale qui joue cette fois en faveur de la Corse, et qui évidemment était absolument nécessaire” a expliqué le Préfet de Corse lors d’une conférence de presse en fin de matinée.

Les familles ont pu voir les patients avant leur départ.
Hier soir, il y avait 168 patients positifs en Corse, dont 145 à Ajaccio et 28 à Bastia. 13 personnes sont en réanimation à Ajaccio et 5 en soins continus à Bastia. Les profils des patients sont relativement les mêmes, des personnes agées. Un patient de 60 ans est présent, il apparaît donc maintenant cet âge médian.
Les malades sont donc acheminés en région Provence Alpes-Côte d’Azur à Marseille. Une situation difficile pour les familles qui ont été prises en charge par les médecins du service de réanimation. Pour autant, aussi peu évidente soit-elle, cette évacuation est une réponse adaptée à la situation actuelle ont commmenté les institutionnels. Après l’établissement de la liste des patients, les familles ont été informées de l’organisation de la noria. Le médecin a pu avoir un entretien avec le plus proche membre de chaque famille, qui a ensuite pu voir le patient. L’ARS reprendra contact avec les familles pour les informer du nouveau lieu d’hospitalisation.
Le CH d’Ajaccio a été chargé du transfert des patients jusqu’au bâtiment de la marine par le docteur Percodan, qui a prévu les véhicules et toute l’organisation.

Marie-Hélène Lecenne: “Etre prêt à faire face à de nouvelles sollicitations.”
Le choix a été fait de proposer aux familles une évacuation sanitaire de six patients de réanimation et de six autres patients sous assistance. La liste a été établie hier en lien avec les établissements de Marseille. L’ARS va contacter toutes les familles pour les prévenir du lieu d’arrivée de leurs proches, puisque quatre établissement Marseillais vont les accueillir. Il s’agit de permettre à l’hôpital de se réorganiser, puisqu’on est dans une augmentation de la capacité de réanimation et donc, cette évacuation sanitaire permet à l’hôpital d’avoir quelques jours, ou quelques heures pour se réorganiser, et faire face à de nouvelles sollicitations, et être en capacité de soigner les cas les plus graves. Les centres hospitaliers de Bastia et d’Ajaccio sont vraiment positionnés pour accueillir les patients les plus graves”, a commenté Marie-Hélène Lecenne, Directrice régionale de l’ARS. Elle rajoutera que la reconfiguration de l’hôpital d’Ajaccio est amorcée, elle augmentera en début de semaine prochaine la capacité des lits de réanimation. Jusqu’à présent 13 lits sur 15 étaient occupés, ce qui veut dire une quasi saturation du service. La capacité de la réanimation d’Ajaccio sera portée à 26 lits.
“Une nouvelle rotation avec le “Tonnerre” pourrait être envisagé.Les évacuations sanitaires sont une solution, cette hypothèse sera examinée si besoin est” à rajouté la directrice.

Plus que jamais “RESTEZ CHEZ VOUS”
Le Préfet de Corse a souligné que si la solidarité nationale joue, et avec des moyens importants,  le respect des consignes de confinement, des gestes barrières sont absolument indispensables à la réussite de ce combat. Il faut que chacun participe à ce combat en restant chez soi. “Il faut que les Corses participent par le confinement à ce combat“.

Le porte hélicoptère amphibie “Tonnerre” totalement configuré pour l’opération.
La mission qui a été confiée au porte hélicoptère amphibie “Tonnerre”,  il y a 48 heures a nécessité une reconfiguration du bâtiment, qui permet d’accueillir une équipe mixte (civils et militaires), de spécialistes hospitaliers  afin de venir réaliser cette opération d’évacuation. Le bâtiment a été préparé de telle manière que nous sommes certains de conduire cette opération à la fois en matière de rapidité et de sécurité pour les patients, comme pour l’équipage. A bord se trouve un hélicoptère “Caïman” de l’aéronautique naval, qui est un engin amphibie rapide, capable de franchir la barrière entre la terre et le bâtiment en cas de besoin, des engins 4×4 du bataillon des Marins pompiers de Marseille, et  un détachement composé d’une trentaine de personnels hospitaliers civils et militaires (venus de l’hôpital de Sainte-Anne de Toulon et de l’hôpital de Lavéran à Marseille). Nous avons également un détachement de l’armée de terre issu du 2ème  régiment de “Dragons”, a détaillé le Capitaine de vaisseau Arnaud Tranchant, capitaine du tonnerre
C’est le bataillon des marins-pompiers de Marseille qui les prendra en charge à leur arrivée, et qui les évacura vers les structures hospitalières marseillaise.
Une fois sa mission terminée, une phase de reconfiguration de 48h permettra au bâtiment d’être de nouveau disponible pour une opération quelle qu’elle soi.

Partagez cet article :