Corona Virus: Voyage, Transmission, Contagion, Incubation, Alimentation, Réception de colis, toutes les réponses à vos questions.

Corona Virus: Voyage, Transmission, Contagion, Incubation, Alimentation, Réception de colis, toutes les réponses à vos questions.

27 février 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Le préfet Franck Robine, accompagné de Laurent Poggi, directeur exploitation sûreté de la CCI 2a, de Luc Bereni, président d’Air Corsica, et de Philippe Bonnaud, directeur d’Air France en Corse, s’est rendu ce matin à l’aéroport d’Ajaccio pour s’assurer de la diffusion des informartions sur le coronavirus auprès de tous les voyageurs.

Affiche, flyers distribués aux arrivées comme aux départs, spots sur les tableaux d’affichage…l’information était bien présente dans les murs de l’aéroport. Mais quelles sont-elles?

Quelles sont les consignes si je pars en voyage ?
Dans un contexte évolutif et à titre de précaution, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères déconseille les voyages en Chine sauf raison impérative. Si vous vivez en Chine et si vous n’avez pas de raisons essentielles d’y rentrer, tenez-vous momentanément de vous tenir éloignés du pays et différer votre retour. Il est également conseillé de reporter tous les déplacements non essentiels dans les régions de Lombardie et de Vénétie en Italie, en Corée du Sud, en Iran et à Singapour.

Dans les zones touchées par le virus :
–Evitez tout contact avec des animaux, vivants ou morts.
–Evitez de vous rendre sur les marchés où sont vendus des animaux vivants ou morts.
–Evitez tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aiguë.
–Ne mangez pas de viande crue ou peu cuite.
–Lavez-vous régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions hydro-alcooliques.
–En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) :
–Portez un masque chirurgical si vous êtes en contact avec d’autres personnes.
–Utilisez des mouchoirs jetables et lavez-vous bien les mains régulièrement.
–Lors de votre voyage en Chine : consultez rapidement un médecin localement.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères met régulièrement à jour ses Conseils aux voyageurs, notamment pour les « zones où circule activement le virus » définies par le Ministère de la Santé. Les conseils aux voyageurs sont réévalués en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique internationale, des recommandations de l’OMS, et des mesures prises par les autorités locales.
Ils sont disponibles sur le site Conseil aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Quelles sont les mesures mises en place à l’aéroport ?
–Un accueil spécifique des voyageurs est mis en place aux aéroports de Paris-Charles de Gaulle et Saint Denis de La Réunion pour les vols en provenance de Chine, Hongkong, Macao, Singapour et Corée du Sud.
–Cet accueil est assuré par des personnels d’associations agréés de sécurité civile, en lien avec le Service médical de l’aéroport renforcé de professionnels de santé médicaux et paramédicaux issus de la réserve sanitaire du ministère des Solidarités et de la Santé.
–Les personnels mobilisés pour cet accueil se tiennent à la disposition des voyageurs pour répondre à leurs interrogations. Des masques chirurgicaux et des documents d’information en 3 langues (français, anglais et mandarin) sont remis à tous les passagers pour leur indiquer la conduite à tenir pendant les 14 jours suivant leur retour de Chine, de façon à assurer une détection rapide d’éventuels nouveaux cas de Coronavirus COVID-19 sur le territoire. La France dispose de stocks importants de masques chirurgicaux.

Comment sont pris en charge les éventuels patients symptomatiques à l’aéroport ?
Ils sont pris en charge par le service médical d’urgence de l’aéroport. Puis ils sont isolés et pris en charge, comme tout cas possible, par le SAMU Centre 15, conformément aux procédures en vigueur.
Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus. La maladie provoquée par ce Coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé – OMS.
Le ministre des Solidarités et de la Santé, tient un point presse quotidien pour vous informer sur l’évolution de la situation en France.

LES INFORMATIONS DU JEUDI 27 FEVRIER 2020
Depuis le 24 janvier 2020, la France compte 38 cas de Coronavirus COVID-19 confirmés.
24 patients atteints de Coronavirus COVID-19 sont hospitalisés au 27 février.
12 personnes ont été soignées et sont sorties de l’hôpital.
Deux patients sont décédés, un patient chinois de 80 ans le 14 février et un Français de 60 ans le 26 février.

Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ?
Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus : Chine continentale, Hongkong, Macao, Singapour, Corée du Sud, d’Iran, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.

Existe-il un vaccin ?
Il n’existe pas de vaccin contre le Coronavirus COVID-19 pour le moment. Plusieurs traitements sont en cours d’évaluation en France, en lien avec l’OMS pour être utilisés contre le Coronavirus COVID-19. Dans l’attente, le traitement est symptomatique.

Comment se transmet le Coronavirus COVID-19 ?
Les premières personnes à avoir contracté le virus s’étaient rendues au marché de Wuhan dans la Province de Hubei en Chine. Une maladie transmise par l’animal (zoonose) est donc privilégiée. La transmission interhumaine a été depuis confirmée.

S’il s’agit d’une origine animale, peut-on consommer des aliments cuits ?
La consommation de produits animaux peu ou pas cuits, incluant le lait et la viande, peut présenter un risque important d’infection chez l’Homme mais quand la viande est cuite, les virus sont détruits.
Les produits animaux préparés de manière appropriée, en les cuisant ou les pasteurisant, peuvent être consommés mais doivent aussi être conservés avec soin, pour éviter une contamination croisée avec de la nourriture non cuite.

Peut-on attraper la maladie par l’eau ?
A ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau. Cette maladie est à transmission respiratoire et probablement de l’animal à l’homme, mais la source n’est pas encore identifiée.

Certaines personnes sont-elles plus à risque ?
Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes souffrant de maladies chroniques (hypertension, diabète) les personnes âgées ou fragiles présentent un risque plus élevé.
Dans les cas plus sévères, la maladie peut entraîner un décès.

Quel est le délai d’incubation de la maladie ?
Le délai d’incubation, période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes, du Coronavirus COVID-19 est de 14 jours.

Où sont faits les tests et quel est le délai pour établir un diagnostic ?
Les tests diagnostic du Coronavirus COVID-19 sont effectués dans tous les établissements de santé de références, plusieurs milliers peuvent être effectués chaque jour.
Le test est réalisé uniquement en cas de suspicion de la maladie, validée par le SAMU et par un infectiologue référent. Il s’agit d’un test de biologie spécifique du Coronavirus COVID-19. Le délai pour avoir un résultat est entre trois et cinq heures.

A partir de quelle distance sommes-nous contagieux ?
La maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection.

Qu’est-ce qu’un cas autochtone ?
Un cas autochtone est une personne qui développe la maladie et pour laquelle on n’a pas de notion de voyage dans une zone à risque.

Qu’est-ce qu’un cas contact ?
Le Coronavirus COVID-19 se transmet par des gouttelettes émises par une personne malade, en particulier lors de contacts étroits.

Vous êtes considérés comme cas contact :
–Si vous avez partagé le même lieu de vie que le patient malade lorsque celui-ci présentait des symptômes.
–Si vous avez eu un contact direct, en face à face, à moins d’un mètre du patient malade au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion.
–Avec vos flirts et amis intimes.
–Avec vos voisins de classe ou de bureau.
–Si vous êtes voisin du patient malade dans un avion ou un train, ou si vous êtes resté dans un espace confiné avec lui (voiture individuelle par exemple).
–Les symptômes peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après ce contact, et se manifestent le plus souvent par de la fièvre, accompagnée de toux.

Que se passe-t-il si vous êtes considéré comme un cas contact en France ?
Les autorités sanitaires évaluent avec vous votre exposition et votre risque de contamination et vous délivrent une information sur la maladie due au virus et sur le dispositif de suivi. Un premier examen a pour objectif de vérifier que vous n’avez pas été contaminé. En cas de symptômes, de faire un diagnostic sera réalisé pour vous proposer rapidement les meilleurs soins possibles.
Au cours des 14 jours suivant le dernier contact avec un malade, vous devez surveiller l’apparition de tout symptôme de type fièvre ou toux. Les modalités de votre suivi seront précisées par une équipe de professionnels de santé.

Que se passe-t-il si vous êtes considéré comme un cas suspect en France ?
Vous avez été identifié par un professionnel de santé et signalé au 15. Le SAMU se met en lien avec l’infectiologue le plus proche. A l’issue d’un questionnaire, vous serez classé en cas possible ou exclu.
Si vous êtes considéré comme un cas possible, vous serez pris en charge et isolé dans un service d’infectiologie. Si l’infection au Coronavirus COVID-19 est exclue, vous devrez être pris en charge par votre médecin traitant habituel.

Comment s’organise la recherche autour du virus en France ?
Le 10 février 2020, Agnès Buzyn et Frédérique Vidal ont annoncé que la France allait allouer 2.5 millions d’euros supplémentaires pour accompagner l’effort de recherche sur le Coronavirus COVID-19. Le consortium REACTing, coordonné par l’INSERM et placé sous l’égide d’Aviesan, l’alliance de recherche en sciences du vivant et santé, a été mobilisé pour assurer le partage d’informations scientifiques et coordonner l’effort de recherche français

Est-ce que le Coronavirus COVID-19 survit dans le milieu extérieur ? Y a-t-il un risque avec les objets/colis importés de Chine ?
Au vu des données disponibles sur la survie des Coronavirus le risque d’être infecté par le Coronavirus COVID-19 en touchant un objet importé de Chine est considéré comme extrêmement faible.
Les mesures d’hygiène standard (lavage des mains, nettoyage de surfaces) sont efficaces.
Les colis en provenance de Chine sont livrés par bateau, le délai est donc trop long pour la survie du virus, ou par avion où les conditions de transport en soute (air sec) ne sont pas favorables à la survie du virus.
Il n’y a donc pas de contre-indication à se faire livrer des colis de Chine

CONSIGNES SANITAIRES
Le ministère des Solidarités et de la Santé actualise ses recommandations régulièrement pour protéger votre santé et vous recommander les bons gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19.
Pour les personnes revenant de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, d’Iran, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.

Pendant les 14 jours suivant le retour :
–Surveillez votre température 2 fois par jour.
–Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…).
–Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir.
–Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique.
–Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…).
–Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…).
–Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
–Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine…).
–Les enfants, collégiens, lycéens ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée, compte tenu de la difficulté à porter un masque toute la journée.
–En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :
–Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent.
–Evitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
–Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

Dois-je porter un masque ?
Le port du masque chirurgical est recommandé si vous avez séjourné en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), à Singapour, en Corée du Sud, en Iran, ou dans les régions de Lombardie et de Vénétie en Italie, pendant les 14 jours suivant leur retour. Il est également recommandé si vous êtes malades pour éviter de diffuser la maladie par voie aérienne.
Le port de ce type de masque si vous n’êtes pas malade ou si vous n’avez pas voyagé dans une zone touchée par le virus afin d’éviter d’attraper le Coronavirus COVID-19 n’est pas recommandé et son efficacité n’est pas démontrée.
Comme pour l’épisode de grippe saisonnière, les “gestes barrières” sont efficaces.

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Partagez cet article :