De Futurs Cinéastes Au  Quartier Pifano

De Futurs Cinéastes Au  Quartier Pifano

17 février 2020 0 Par MMS
Partagez cet article :

Dans ce quartier de Porto-Vecchio, on rencontre des groupes d’enfants qui s’amusent souvent dehors, au gré du beau ou du mauvais  temps. Parmi eux se cachent peut-être de futurs cinéastes, photographes ou journalistes. La projection dans la salle des associations des deux petits films, et l’exposition photos qu’ils ont réalisés, ce Vendredi 14 Février  en sont la preuve.

Une dizaine de jeunes de 8 à 16ans se sont transformés en reporters au mois de Novembre dernier, pour interviewer deux habitants du quartier, qui ont accepté de se prêter au jeu. Ils ont raconté aux jeunes cinéastes l’évolution de Pifano depuis plusieurs années.

Mr Stefanu Ciabrini, un des deux encadrants de cette action a précisé le déroulement de l’opération :
« Il a fallu s’organiser sur une semaine d’ateliers, alternant avec la prise en mains du matériel que les jeunes découvraient, les méthodes d’interview, la photographie, l’écriture et l’approche humaine. Nous avons effectué 48h de montage de portraits des deux  personnages, en synchronisant interviews et montage photos.
Nous avions séparé les 10 jeunes en deux groupes, un pour le matin, l’autre pour l’après-midi. Chaque groupe ayant  chacun leur personnage à questionner, filmer et photographier. Les questions posées concernaient la vie d’avant dans ce quartier, ils  se sont donc adressées à des personnes âgées, Mr Roland Tomaselli  résident depuis 1975 et Mme Fatima Essayd Ali, depuis 20 ans. »

Véronique Legal a été également intervenante pour encadrer ces jeunes :
« C’est l’association MAO (Musique Assistée par Ordinateur), qui est porteuse du projet Mémoire Vivante, explique-t-elle, MAO est une association qui travaille autour des thématiques et des usages du numérique,  notamment pour les enfants. Nous essayons  de travailler en réseau, avec d’autres associations locales et régionales. C’est la 1ère fois que nous faisons un atelier à Pifano, et nous étions pour cela en collaboration avec La Falep. Ce projet a été subventionné par le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires) et  la mairie de Porto-Vecchio dans le cadre du Contrat de Ville. »

Les acteurs, les cinéastes en herbe (Jawad,Mohamed, Illyas, Youssef, Zacharia et Chemsdine, Khadija, Karima, Leila, Nawal) et leurs intervenants (Stefanu Ciabrini, Véronique Legal, Harlem Aassas, Jean-Luc Mondoloni) se sont retrouvés autour d’un sympathique buffet à l’issue des deux projections, en présence également de plusieurs habitants du quartier, ainsi que de Marie-Noelle Nicolaï, conseillère municipale, Geneviève Paulus chargée de mission du Contrat de Ville et Najia Boutiche, Adulte Relais.

Irène Ferrari / Porto-Vecchio

Partagez cet article :