Ultime Appel Des Commerçants Au Maire De Porto-Vecchio.

8 décembre 2019 0 Par MMS
Partagez cet article :

L’association des commerçants de la haute ville adresse un courrier à Georges Mela, lui rappelant l’engagement qu’il avait pris l’année dernière visant à  ouvrir la ville pendant la saison hivernale.

Engagement qu’il n’a pas tenu.

Lors du dernier conseil municipal du 22 Novembre,son adjoint Joseph Tafani, suite à la nouvelle demande des commerçants, soutenus par l’opposition, avait été chargé d’étudier cette question.

Le couperet est tombé quelques jours plus tard sur la page de La Ville de Porto-Vecchio,qui a communiqué :

« Les principes de circulation actuellement en vigueur seront maintenus durant l’hiver… Si une réouverture a pu être un temps mise en débat, l’incivisme chronique qui a sévi durant les précédentes périodes d’ouverture, et ce malgré les campagnes de répression, l’interdit. »

C’est donc une lettre adressée directement au maire que la présidente « d’A RINASCITA » nous a transmise afin de réitérer une ultime demande des commerçants.
Lettre dans laquelle elle s’étonne des arguments du maire,et considère qu’il n’y a pas plus d’incivilité, ni de problématique de comportement qu’avant la piétonisation de la ville : 

Sur l’incivisme chronique, doit-on en conclure que depuis que le centre ville a été renové,la population est devenue plus irrespectueuse des règles de stationnement qu’avant !

Sur la sérénité des enfants et l’accès aux sapeurs pompiers, doit-on également considérer que la piétonisation a engendré des problématiques de comportement telles qu’un enfant ne puisse plus être tenu par la main,ou qu’un camion de pompier n’arrive plus à circuler.

La circulation ponctuelle engendre des habitudes encore plus dommageables en termes de sécurité car l’ensemble de ces problèmes sont déjà présents avec la ville fermée.”

C’est en interpellant Georges Mela , que la présidente exprime le désarroi des commerçants :

« Monsieur le Maire,le centre historique a toujours vécu avec des commerces ouverts et prospères et des enfants qui ont joué et grandi dans les rues. Vous transformez notre ville en sanctuaire, un lieu sans âme. Les porto-vecchiais ne s’y retrouvent plus, ne s’y rencontrent plus. Vous continuez à faire la sourde oreille en restant sur vos positions,en écoutant une partie de la population proche de vous qui répond favorablement à la piétonisation du centre urbain, alors que ces gens ne sont pas des usagers du centre ville. »

Puis elle tire la sonnette d’alarme: 

En agissant de la sorte, vous avez une attitude irresponsable, face au devenir de nos commerces qui sont en train de périr.Que connaissez-vous de la ville Monsieur le Maire, on ne vous y rencontre jamais, êtes-vous réellement conscient des difficultés que nous rencontrons? Les commerces ferment définitivement ou sont de plus en plus saisonniers.

En rendant la ville piétonne, vous empêchez les personnes âgées et celles à mobilité réduite d’accéder au centre ville.

Reprenant les arguments exprimés par tous les commerçants, la présidente d’A Rinscita » ajoute : 

Vous supprimez la visibilité et l’attractivité de nos commerces.Les petits commerces ne peuvent plus faire de système de drive qui est très commun et pratique pour chacun.Par conséquent nous ne travaillons pas dans de bonnes conditions.”

Puis avant de conclure cette  lettre,l’association concède :

« Nous conservons que l’argument de sérénité en plein été avec un accroissement de population est recevable, mais certainement pas à cette période de l’année où les porto-vecchiais auraient besoin de se réapproprier leur ville. »

La fin de cette lettre est lourde du désarroi des commerçants :

« Au nom de l’association des commerçants, « A Rinascita »,nous vous demandons de rouvrir à la circulation en période hivernale,faute de quoi, nous agirons en conséquence et saisirons le tribunal administratif.»  

Georges Mela quant à lui, campe sur sa décision et considère que :

« le cœur de ville est accessible à toute heure aux résidents qui bénéficient d’un parc de stationnement dédié, et aux commerçants aux horaires précisés.

Il est par ailleurs aujourd’hui parfaitement desservi par la citadina. Le stationnement à ses abords et dans les parkings est gratuit.

Avec la patinoire, l’installation prochaine des chalets de Noël et un programme riche d’animations et d’événements culturels et sportifs, tout est réuni pour faire de la période qui s’ouvre un moment de fêtes et de convivialité.

Avec une attention toute particulière pour les familles accompagnées de leurs enfants, qui peuvent investir le cœur de ville dans des conditions de sécurité optimales. »

Comme on peut le constater, un dialogue de sourds s’est installé entre la municipalité et les commerçants. Cette  situation perdure depuis le début des travaux du centre ville,il y a 2 ans. Des manifestations virulentes se sont déroulées,se heurtant aux décisions de la commune.Les habitants des hameaux déclarent depuis, ne plus « monter en ville », malgré les navettes, qui  heureusement, et tout le monde le reconnait, apportent un peu d’oxygène à la ville. 

Irène Ferrari
Correspondante Porto-Vecchio

Photos du centre ville aujourd’hui Dimanche 8 Décembre à 16h.

Partagez cet article :