Gilets Jaunes : Une Lutte Sociale Sans Précédent.

Gilets Jaunes : Une Lutte Sociale Sans Précédent.

16 novembre 2019 0 Par MJS
Partagez cet article :
Facebook
Twitter

Les un an de mobilisation des gilets jaunes se fêtent aussi en Corse. Le rendez-vous a été donné notamment à Arena ou certains des plus irréductibles du mouvement se sont réunis. Une soixantaine de personnes venues de toute la Corse, sont présents depuis 10h ce matin.

« Un an après nous sommes toujours là. Et nous serons là en Corse et dans toute la France. Nous sommes aujourd’hui réunis à Arena, et venant de toute la Corse comme de Bastia où Calvi, en ce qui me concerne je suis de Porto Vecchio. Les demandes sont toujours les mêmes. Aucune réponse satisfaisante n’ayant été obtenue. Nous sommes tous concernés, chaque région a ses spécificités et la Corse n’y échappe pas. » explique le jeune Dagan.

Parti d’un appel sur Facebook fin octobre 2018, et d’un groupe d’une trentaine de personnes en colère contre la hausse des prix de l’essence à la pompe, ce dernier  atteindra quelques semaines plus tard 340 000 membres. Peu à peu des stratégies sont misses en place et la date du 17 novembre est avancée pour un blocage du pays.

Il s’agira de bloquer les  principaux axes et les routes d’accès qui mènent aux villes par des opérations escargots, des barrages filtrants. Mais aussi les rocades, les ronds-points, les péages d’autoroute, sans oublier de défiler dans les rues.

De la toile à la rue, la surprise fut totale lorsque 300 000 personnes respectant les consignes, ont défilé dans 3 000 lieux de l’hexagone, en Corse et dans les autres territoires français.

De quelques milliers ils ne sont plus que quelques centaines d’irréductibles localement. Mais la  53ème mobilisation semble avoir réveiller les contestataires dans les grandes villes, si l’on à en croire les médias nationnaux.

Du prix de l’essence à la précarité, le mouvement a au moins ouvert les yeux de tous sur la situation, toujours actuelle, de milliers de personnes pour qui la vie est devenue un combat  pour survivre.

Faibles revenus, faibles retraites, faible pouvoir d’achat, aides insuffisantes, chômage, ne sont plus aujourd’hui, que des mots mais bien une réalité de terrain, dont les témoignages ont bouleversé le pays.

Des rassemblements devraient aussi avoir lieu demain dimanche.

Partagez cet article :
Facebook
Twitter