Nouvelle Publication De l’Insee Corse Sur Les Conditions d’Emploi Et Les Salaires Dans Les 12 Principales Branches De l’Ile.

Nouvelle Publication De l’Insee Corse Sur Les Conditions d’Emploi Et Les Salaires Dans Les 12 Principales Branches De l’Ile.

15 octobre 2019 0 Par MJS
Partagez cet article :
Facebook
Twitter

La DIRECCTE et l’Agence de Développement Économique de la Corse (ADEC) ont souhaité s’associer à l’INSEE pour dresser un panorama des conditions d’emploi et de salaire dans les principales branches professionnelles représentées en Corse.

En 2015, en Corse, 88 280 emplois du secteur marchand non agricole sont couverts par une convention collective. 12 branches professionnelles, les plus employeuses, concentrent plus de la moitié des emplois insulaires.

La fréquentation touristique de l’île induit une forte saisonnalité de l’emploi. Les branches hôtels, cafés, restaurants et tourisme sont bien sûr concernées mais les activités présentielles comme le commerce principalement alimentaire et la boulangerie-pâtisserie le sont également. Cela se traduit par un recours sur l’île deux fois supérieur aux contrats à durée déterminée et un taux de rotation de la main-d’œuvre plus important.

Toutefois, les contrats courts sont moins usités dans la région qu’en province. De même, le temps partiel est moins répandu. Il est surtout fréquent dans les branches de la propreté et du commerce principalement alimentaire où il se cumule à une part élevée de CDD et de contrats courts.

À l’opposé travaux publics, bâtiment, services de l’automobile, transport aérien, commerce de gros et transport routier proposent majoritairement des CDI et ont des mouvements de personnel plus limités. Ils offrent des conditions d’emploi plus favorables.

Au sein des principales branches insulaires, le salaire horaire brut moyen est inférieur à celui de la province dans le bâtiment, la propreté, le commerce de gros et les travaux publics. Pour ces deux dernières branches, cette moindre rémunération s’explique principalement par la structure différente des établissements et des emplois sur l’île.

Les branches transport routier, transport aérien et hospitalisation privée, offrent, quant à elles, un salaire supérieur dans la région, y compris corrigé des effets de structure. (Synthèse d’Hanan Touzani (Insee)).

Salaires et conditions d’emploi : Analyse des 12 principales branches insulaires à retrouver sur ce lien.

Partagez cet article :
Facebook
Twitter