1er Rendez-Vous “Sport et Nature” Entre la CAPA et le Celavu Prunelli

1er Rendez-Vous “Sport et Nature” Entre la CAPA et le Celavu Prunelli

30 septembre 2019 0 Par MJS
Partagez cet article :
Facebook
Twitter

Lundi 30 septembre, la CAPA et le Celavu Prunelli se sont engagés pour faire de leurs atouts naturels, et des activités sportives qui pourraient s’y développer, des leviers de développement territorial, source d’emplois et d’attractivité.

L’objectif est de favoriser le développement d’activités outdoor et d’accompagner ce développement tout en préservant le milieu naturel. Les deux collectivités ont conjointement lancé une mission de conseil et d’accompagnement afin d’étudier l’opportunité et la faisabilité  d’un pôle d’activités de pleine nature et à terme d’une la labellisation Géopark*.

Les sports outdoor sont des sports dits de  nature qui concilient les usages tout en respectant la protection de l’environnement. Parmi ces sports :

Les sports d’eau

Sports de rame (paddlesports): rafting, canoe kayak, paddle…,

Sports de nage dans un cadre naturel : nage en eau vive, plongée sous-marine, canyoning…,

boardsports : ski nautique, wakeboard, wakesurf,

Les sports terrestres

-En montagne, les sports de neige (snowsports) tels que ski de randonnée, ski de fond, ski alpin, moto-neige, randonnée en raquettes, ski de vitesse (également appelé kilomètre  lancé), descente en luges, mais aussi ceux qui ne nécessitent pas de neige tels que via ferrata, escalade, randonnée à pied, trekking, trail, pêche, équitation …)

-Vélo : VTT (mountain bike en anglais, les pratiques de VTT à profil descendant organisées sur les territoires des stations de sports d’hiver en dehors des périodes d’enneigement), VTC, vélo de route, vélo de course… avec 2 types de pratique : cycliste ou cyclotouriste,

-Mais aussi le raid multisports de nature, le parcours aventure, la course d’orientation.

Les sports aériens

-parapente, U.L.M., parachutisme, vol libre…

L’environnement au coeur de l’étude

Pour rappel, 52 % des Français déclarent pratiquer le sport principalement hors des infrastructures spécifiques. Au-delà de l’accès à des équipements et à des services, c’est l’aménagement de l’espace public dans son ensemble qui permet aujourd’hui de développer les pratiques sportives et l’activité physique.

Cette étude permettra de favoriser la préservation du milieu naturel, le développement de la filière et l’émergence d’un pôle d’activités de pleine nature. Le bassin de vie du Pays Ajaccien bénéficie de nombreux atouts à même de permettre à une filière sport de nature de se développer et se structurer…

Vingt communes concernées

A proximité de ce territoire, le Celavu Prunelli offre également toutes les conditions pour que la filière s’épanouisse et se développe.

Aujourd’hui ces deux territoires œuvrent déjà ensemble dans le programme européen LEADER qui vise à soutenir les initiatives de développement en milieu rural et péri-urbain.

Les vingt communes concernées offrent un panel de paysages et de perspectives. Elles bénéficient d’un environnement riche et relativement préservé, tant du point de vue de ses ressources naturelles (paysages, sites géologiques, biodiversité,…) que de son patrimoine bâti (villages, chemins de randonnée, patrimoine vernaculaire,…) et de ses savoir-faire (culturels, artisanaux, agricoles,…).

Ce socle patrimonial est nettement sous-valorisé, sans réelles retombées économiques locales sur ce volet des activités de pleine nature. Mais des initiatives locales existent et foisonnent. Hormis les rares actions en réseau, la plupart sont isolées l’une de l’autre, parfois déconnectées du territoire…

L’enjeu est de relocaliser l’économie au profit du territoire et de ses habitants en termes de création d’emplois, d’image et d’attractivité pour le territoire.

*labellisation Géopark

Un Géopark est un espace territorial présentant un héritage géologique d’importance internationale. Cet héritage permet aux populations de prendre conscience et de trouver les clés pour répondre au contexte géodynamique de la planète sur laquelle nous vivons tous. Les géoparcs mondiaux UNESCO informent sur le besoin et l’utilisation durable des ressources naturelles exploitées et extraites tout en faisant la promotion du respect de l’environnement et de l’intégrité du paysage.

Partagez cet article :
Facebook
Twitter