Municipales 2020: “Pour un rassemblement offensif de la gauche ajaccienne”

Municipales 2020: “Pour un rassemblement offensif de la gauche ajaccienne”

23 septembre 2019 0 Par MJS
Partagez cet article :
Facebook
Twitter

Les élections municipales de 2020 vont se tenir dans un paysage politique bouleversé et confus, tant au plan national qu’insulaire. Les résultats des élections européennes l’ont suffisamment illustré pour que chacun y réfléchisse. Le dispositif politico-médiatique mis en place par l’Elysée continue de fonctionner à plein régime : installer l’idée que la prochaine élection présidentielle doit, dès à présent, se préparer sur la base du duel du second tour de 2017, Macron-Le Pen.

Ce dispositif, ou plutôt cette manipulation, sont dangereux à plus d’un titre. Ils pourraient avoir entre autres pour conséquence de brouiller les enjeux des prochaines municipales. De toute évidence, les municipales ne sont pas les européennes. Mais toute élection est, d’une certaine façon, « le baromètre de la lutte des classes ». Et les européennes ont confirmé les évolutions déjà constatées dans le rapport des forces politiques en Europe et dans le pays. La gauche, émiettée et affaiblie notamment en Corse, devra s’en souvenir dans la préparation des prochaines municipales.

C’était le sens de notre déclaration du 22 juin, publiée après les européennes, qui se terminait par un appel à toutes les forces de progrès, et que nous avons adressée à nos partenaires de toujours. Mis à part quelques contacts informels, et beaucoup de questionnements individuels, nous n’avons reçu, pour le moment, que deux réponses claires en faveur de rencontres structurées plus larges, avec l’objectif de rassembler toutes les composantes et personnalités de gauche à l’occasion des prochaines échéances municipales. Nous renouvelons naturellement notre appel.

La gauche ajaccienne, malgré ses revers et son émiettement, reste bien vivante. Elle est présente dans les mouvements sociaux, dans les syndicats, dans le monde associatif et culturel, au sein du conseil municipal où elle a continué d’animer le débat public, à défendre le bilan, très riche, des mandatures précédentes, tout en s’opposant aux aspects les plus néfastes de la droite bonapartiste et macron-compatible. Laquelle détient toutes les rênes du pouvoir local, mais dont le bilan est si peu éloquent qu’elle cherche à s’approprier la paternité des réalisations de la gauche qui l’a précédée dans les responsabilités !

La gauche ajaccienne dispose d’atouts sérieux. Elle a le devoir de les valoriser, en renouvelant ses approches et en élargissant son activité, dans le respect de chacun et avec la volonté de faire de l’intérêt général la seule boussole de la gestion municipale.

C’est dans cet état d’esprit que nous abordons ces échanges nécessaires tout en continuant notre action au service d’Ajaccio. Nous souhaitons, en effet, que les élections se préparent, comme il est normal, grâce à une négociation sereine et ouverte mais aussi dans l’action concrète au service
d’Ajaccio et de sa population.

La section d’Ajaccio du PCF
Ajaccio, le 22 septembre 2019

Partagez cet article :
Facebook
Twitter