Les élèves de CP de l’école Charles Bonafedi d’Ajaccio primés et ceux de 3ème du collège de Lucciana récompensés lors des Journées Nationales de l’Archéologie le 14 juin à Aleria

Les élèves de CP de l’école Charles Bonafedi d’Ajaccio primés et ceux de 3ème du collège de Lucciana récompensés lors des Journées Nationales de l’Archéologie le 14 juin à Aleria

18 septembre 2019 0 Par MMS
Partagez cet article :

La remise des prix du concours Archéolog’ aura lieu le jeudi 19 septembre à 10h à l’école Charles Bonafedi, en présence de Franck Leandri, Directeur Régional des Affaires Culturelles, et de José Giudicelli Délégué Académique au Numérique Educatif. 

Cette année les élèves de CP de l’école Charles Bonafedi d’Ajaccio ont été primés lors des Journées Nationales de l’Archéologie le 14 juin à Aleria pour le travail en Langue et Culture Corse, réalisé tout au long de l’année sur le thème du “temps qui passe”, avec leur professeure Sonia FOTI.

A propos du concours ARCHEOLOG :

Ce concours a pour objectif de développer l’utilisation du numérique par des travaux sur l’archéologie dans le cadre des programmes du primaire et du secondaire.

Né en 2015, d’une collaboration autour des Journées Nationales de l’Archéologie entre Franck Leandri, alors Conservateur Régional de l’Archéologie, et Isabelle Marcangeli, interlocutrice académique au Numérique en histoire-géographie au sein de l’académie de Corse; le partenariat s’est étendu avec les archéologues de l’INRAP (l’Institut national de recherches archéologiques préventives) mais aussi du DRASSM (Le Département de recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) pour donner naissance à un concours devenu annuel : Archéolog’.

Les archéologues partagent ainsi leurs découvertes avec les élèves sur l’ENT LEIA, (Environnement Numérique de Travail) et montrent l’importance du numérique en archéologie et dans toutes les disciplines associées.

Les objectifs pédagogiques :

Le concours Archéolog’ souligne ainsi l’importance de la diversité des sources en histoire, de l’interdisciplinarité, et l’intérêt du numérique mis au service des objectifs pédagogiques des enseignants. La réflexion sur les aspects juridiques liés à la publication mais aussi sur le code du patrimoine initie les élèves au respect de la législation. Au-delà des acquis de connaissances disciplinaires, il permet ainsi de développer les usages raisonnés du numérique.

Les détails du concours et les résultats

Partagez cet article :